Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
Crédit photo : Marlyse Press Photo

Au cœur de la bataille judiciaire entre Laeticia HALLYDAY et les enfants du rockeur, Laura SMET et David HALLYDAY, l'album posthume de Johnny est entouré de mystère, même si comme le confirme son dernier manager Sébastien FARRAN, tous les indices laissent penser qu'il a supervisé le projet jusqu'à sa mort. On apprend par ailleurs grâce à Laurent ARGELET, qu'un texte avait été écrit par Elodie FRÉGÉ il y a quelques années. Un texte dans lequel cette dernière s'imaginait que l'homme parle à l'un de ses quatre enfants, ou à l'amour de sa vie, en lui disant : "Je suis tombé souvent avec toi, pourquoi ne pas tomber plus bas dans tes bras".

Auteure, Elodie FRÉGÉ a jusqu'alors — au delà des textes de ses propres chansons, offert "Jules" ou "Picasso" à EMJI, ou "Dansez" à Emma DAUMAS. "J'aurais été très émue que Johnny chante mon texte, parce que je l'avais vraiment écrit pour lui, et je pense qu'il l'aurait chanté de façon très émouvante" confie Elodie FRÉGÉ. "J'ai une relation particulière à cet artiste parce qu'il m'avait beaucoup encouragée à l'époque de "Star Academy" en 2003. A chaque fois que j'ai croisé cette personne, il a été adorable avec moi et j'ai quelques souvenirs forts avec lui même si je n'ai jamais chanté avec lui".

 

Johnny, je vous ai toujours dit « vous » alors je le fais encore une fois, ici... Vous faites fleurir la toile et le cœur des gens qui vous aimaient de tant de beaux souvenirs, de tant d’images et d’instants partagés, qu’il flotte aujourd hui dans l’air comme un parfum d’immortalité... Non, personne n’est immortel, pas même vous...mais vous resterez inoubliable, croyez moi. Je ne vous oublierai jamais, Johnny. Vous m’avez porté chance il y a des années, vous m’avez transmis votre force et votre confiance...J’avais vingt ans. MERCI. Et puis... Il y a une demie poignée d’années, j’ai écrit ce texte de chanson, en pensant très fort à vous, que je connaissais à peine, mais dont la terrible sensibilité enfouie profondément sous l’écorce d’un géant, m’avait renversée. J’ai rêvé que vous chantiez ces mots, que je vous imaginais confier à votre Laetitia, à un ultime amour, ou à l’une de vos petites filles, encore si jeunes... Ce texte n’est peut être jamais arrivé jusqu à vous. Personne d’autre ne chantera ces mots, ils étaient pour vous. Alors voilà, c’est un cadeau d’adieu comme on donne un baiser pudique sur le front de quelqu’un qui s’en va et qui va nous manquer. Pour ceux qui vous adoraient, aussi. « Le ciel tombe et [vous] pareil » 🖤

Une publication partagée par Elodie Frégé (@elodiefrege) le

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Si aucune date de sortie n'est encore prévue, Sébastien FARRAN le dernier manager de la star s'exprime à nos confrères du "Journal du dimanche" quant à la réalisation et le contenu du disque posthume de Johnny HALLYDAY. Selon lui, et alors que ses enfants David HALLYDAY et Laura SMET réclament en justice un droit de regard, Maxime NUCCI, chargé de la réalisation du dernier disque de l'artiste "a scrupuleusement respecté l'ensemble des volontés artistiques de Johnny pour en faire un véritable album de rock'n'roll. Johnny s'en est occupé jusque dans les détails. Il a dit à Maxime NUCCI tout ce qu'il voulait avant de partir. Max a souffert pour finir le disque, mais il est comme le gardien du temple : on ne fera rien de ce que Johnny n'aurait pas voulu". Il précise aussi que le chanteur en a écouté une version non mixée (voir sur ce lien).

En 1989, Johnny HALLYDAY a choisi Vanessa PARADIS pour chanter avec lui le deuxième extrait de son album "Cadillac" : "Si j'étais moi", une chanson écrite par Etienne RODA-GIL. Si Vanessa ne se contente que de murmurer, à intervalles réguliers, la phrase "C'est toi, c'est toi Johnny", la chanson obtient un petit succès (Top 25 en 1989). Avec le recul, elle est même devenue kitschissimement culte.

Par Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco, au Luxembourg et au Maghreb

S'abonner à Melody