Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Le nouvel album des ENFOIRÉS "La route des Enfoirés" est disponible depuis le 14 mars dernier, et les premiers chiffres de ventes viennent de tomber. Le CD s'est écoulé à 94 443 exemplaires (source : PureCharts.fr) sur sa première semaine d'exploitation (en réalité sur deux jours comme chaque année, puisque l'opus est en vente le samedi - dès le lendemain de la diffusion du show sur TF1). Un score important, mais en perte de vitesse depuis cinq années : en 2010 "La crise de nerfs !" écoulait 151 592 exemplaires sur la même période, en 2011 "Dans l’œil des Enfoirés" trouvait 135 159 preneurs, en 2012 "Le bal des Enfoirés" faisait tourner la tête de 137 730 convives, en 2013 "La boîte à musique des Enfoirés" indiquait 141 188 copies vendues et enfin en 2014 "Bon anniversaire Les Enfoirés" totalisera 103 008 fans, là encore sur sa première semaine d'exploitation (soit deux jours). Un replis de 33% sur les deux seules dernières années (il faut dire aussi que le marché de la musique enregistrée a perdu près de 65% de sa valeur depuis 2002, et a de nouveau chuté en 2014, de -5,3%). 

Michel Bernier

​Cela dit, le concept s'essouffle-t-il ? Peut-être. Rappelons que le premier concert des ENFOIRÉS a été donné en... 1989, soit il y a vingt-six ans (avec à l'époque seulement cinq artistes : Véronique SANSON, Jean-Jacques GOLDMAN, Michel SARDOU, Eddy MITCHELL et Johnny HALLYDAY). Certains artistes aujourd'hui regrettent même le temps où le spectacle des ENFOIRÉS permettait de réaliser des duos ou des trios, et pas systématiquement des tableaux collégiaux (voir MAURANE sur ce lien). Enfin, s'il y a ceux qui refusent d'y aller (voir sur ce lien), il y a ceux qui rêvent d'y être. Michèle BERNIER a confié sur le "Divan" de Marc-Olivier FOGIEL, son amertume de ne pas figurer au casting. "Je ne comprendrai jamais pourquoi je ne suis pas aux Restos. Un jour on me le dira, sûrement. Ce qui me fait de la peine, c'est que je connais bien Véronique COLUCCI. Surtout que à travers mon père, "Charlie Hebdo"... C'était quand même le journal support de COLUCHE .../... A la naissance des Restos du Cœur, le talent de COLUCHE était de ne pas faire de différence entre les artistes. Les bonnes volontés étaient les bienvenues, il y avait aussi bien Maxime LE FORESTIER que CARLOS sur le même plateau. Après les gens prennent des décisions de qui peut venir ou ne pas venir. Ils décident ce qu'ils veulent, je ne vais pas leur forcer la main. Je trouve que c'est tellement formidable de faire ça, et c'est en plus tout ce que j'aime. Je me dis tant pis, je fais ça autrement ailleurs". Rappelons que depuis le départ de Muriel ROBIN, c'est Mimi MATHY qui tient le rôle de marraine des ENFOIRÉS ; Mimi MATHY qui a commencé avec Michèle BERNIER (et Isabelle de BOTTON) dans l'émission "Le Théâtre de BOUVARD", puis au sein du trio LES FILLES... 

Par ailleurs, cette année, la troupe des ENFOIRÉS n'a pas été aidé par le bad buzz qu'a suscité le clip du nouveau single "Toute la vie" (voir sur ce lien). "La chanson est mauvaise à trois niveaux : 1. La musique est mauvaise. 2. Le texte pose problème. Il est plus difficile pour un chanteur que pour un acteur de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Si Alain DELON joue un officier SS, on ne va pas le lui reprocher. Alors que dans la chanson, si tu chantes le discours d’un réac, tu es un réac ! Il n’y a pas de distanciation entre un chanteur et ce qu’il chante. 3. Le casting est maladroit, la répartition des tâches aussi : il a fait interpréter la chanson par des anonymes pour les jeunes et par tous les Enfoirés pour jouer les vieux « réacs ». Il aurait pu mettre M. POKORA, Amel BENT chez les jeunes... Autre incohérence : qu’un Jean-Louis AUBERT chante un discours réac..." analyse Jean-Pierre PASQUALINI pour nos confrères des "Dernières nouvelles d'Alsace". 

Jean-Jacques GOLDMAN, lui, a récemment confié aux équipes de "Reportages" sur TF1 son désir de vouloir s'effacer peu à peu. "Cette émission a 25 ans. Ceux qui la font depuis le début ont entre 60 et 65 ans. Le grand chantier, c'est de préparer l'avenir. Il s'agit d'impliquer les nouveaux, non pas uniquement sur le plan de la participation, mais aussi de la conception et de nous effacer petit à petit. C'est ce que nous sommes en train de faire, en particulier cette année où des tableaux sont pris en charge entièrement par des nouveaux. On va voir si le miracle continue". "Ce serait dramatique" renchérit Michèle LAROQUE au micro de RTL. "Jean-Jacques GOLDMAN est une caution morale incroyable pour nous. C’est un peu le sage. Celui que l’on va voir quand il y a une petite crise. Je ne sais pas comment on peut faire sans lui". A suivre...

Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco, au Luxembourg et au Maghreb

S'abonner à Melody