Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Michel SARDOU reviendra du 26 décembre 2017 au 3 janvier 2018, pour les derniers concerts parisiens de sa carrière, à La Seine Musicale, la nouvelle salle de l’ouest parisien sur l’Ile Seguin de Boulogne-Billancourt. L'occasion pour lui de donner tout dernièrement une série d'interviews, dont une pour le "JDD" qui ne manque pas de faire parler d'elle. En effet, en grand admirateur de notre Président Emmanuel MACRON, le chanteur s'est laissé aller à quelques confidences : "Je n'attache aucune importance à l'âge de Brigitte MACRON, je la trouve belle. Si Emmanuel MACRON se comporte comme François HOLLANDE avec Valérie TRIERWEILER, je la prends tout de suite".

Michel SARDOU fait ses adieux à la chanson. Un vingt-sixième album studio verra le jour en octobre prochain, avant de raccrocher définitivement le micro. "J'arrête de chanter. Définitivement" poursuit l'artiste à nos confrères du "Parisien". "Je vais faire une dernière tournée et un dernier album en octobre. Ma maison de disques a insisté pour le faire. Il sera très bien. Et je le dis d'autant plus facilement que je n'ai écrit qu'une chanson, qui n'est pas la meilleure. J'en inclurai quelques-unes sur scène au milieu des incontournables. Après j'irai au théâtre, je me ferai plaisir".

Le nouveau disque de Michel SARDOU accueillera un complice de longue date, son ami Pierre BILLON, qui a été son premier musicien, à l'origine de "Je vole", "Je ne suis pas mort, je dors", "Femme des années 80". "C'est comme les sportifs, qui raccrochent à 35 ans. Ils jouent toujours bien mais courent moins vite. Ma voix, avec l'âge, a descendu. Ce que j'ai gagné en grave, je l'ai perdu en aigu. Je veux me protéger et ne surtout pas faire l'album et la tournée de trop... Il arrive un moment où on a tout dit. Et puis j'ai 70 piges, j'ai bien le droit de me faire plaisir".

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Michel SARDOU a beau le clamer sur tous les toits et insister dans chaque interview donnée depuis une semaine, ils sont nombreux à douter de sa volonté de vraiment arrêter de chanter. Parmi eux, Michel FUGAIN, son ami de longue date. "Cela m’étonne qu’il arrête la chanson, parce qu’il y avait un disque qui était en préparation et il était déjà très avancé. Cela signifierait qu’il sortirait un album sans se balader en France pour chanter ces chansons. Non… Peut-être avait-il besoin d’un coup d’éclairage" déclare celui qui dimanche prochain sera l'invité de Frédéric ZEITOUN dans "Melody de ma vie", sur Melody.

"Mais je ne pense pas qu’il n’ait plus envie de chanter. Des fois, Michel dit des trucs et puis pschiiiiiit (rires). Au début, SARDOU disait qu’il était un imposteur parce qu’il voulait être comédien, acteur. Là, il est revenu à ses premières amours, peut-être que cela lui suffit après tout. À l’époque, nous étions quatre potes inséparables avec Michel, Patrice LAFFONT et Patrick VILLECHAISE. Un jour, Michel nous a dit qu’il voulait passer une audition chez Barclay. On lui a demandé ce qu’il allait chanter. Il a répondu qu’il allait reprendre une chanson de Johnny et qu’il écrivait aussi des textes. Là-dessus, Patrice LAFFONT dit que lui aussi écrit des textes. Patrick VILLECHAISE écrivait plutôt de la poésie. Et moi, j’avais une guitare. On lui a tous dit : "On va te les faire tes chansons…". Les mecs qui ne doutaient de rien, quoi ! Si Michel n’avait pas dit cela, ce soir-là, je n’aurais eu aucune raison de me trouver en train de faire de la musique. Je ne savais pas que j’étais un mélodiste".

Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco, au Luxembourg et au Maghreb

S'abonner à Melody