Accueil Actualités musicales Ecoutez POLNAREFF sur scène samedi dernier à Epernay

Ecoutez POLNAREFF sur scène samedi dernier à Epernay

02/05/2016 - 09h30 0 commentaire
Ecoutez POLNAREFF sur scène samedi dernier à Epernay

 Crédit photo : affiche des concerts de Michel Polnareff à Paris

A 71 ans, Michel POLNAREFF a lancé samedi soir dernier sa tournée de concerts au Millesium d'Epernay. Neuf ans que les "moussaillons" n'avaient pas vu "l'amiral" sur scène ! Et s'ils attendent toujours son dernier album depuis vingt-six ans maintenant, le dernier en date "Kâma-Sûtra" — celui qui renfermait le tube "Goodbye Marylou" étant sorti en 1990, ils n'ont pas été déçus pour autant. Tous les tubes de la carrière exceptionnelle de l'artiste sont là, la voix et la verve aussi. Après une introduction au piano, Michel POLNAREFF apparaît en fond de scène, prononçant les premiers mots de "Je suis un homme". "A force d'écouter toutes les fausses rumeurs, j'ai cru que la salle était vide" ironise-t-il.

Suivront "La poupée qui fait non", "Holiday", "Qui a tué grand-maman ?", "Lettre à France", "Love Me Please Love Me", "Le bal des Lazes", "Y'a qu'un cheveux", "Goodbye Marylou", "Tout pour ma chérie", "On ira tous au paradis", "La mouche", "Âme câline", "Kâma-Sûtra"... jusqu'à son dernier single paru en décembre dernier (le seul avant goût du prochain album) : "L'homme en rouge". Tout ça sans omettre quelques raretés bien senties, dont "Rosy". Le décor avec son grand écran circulaire et ses projections géométriques en 3D est parfaitement spectaculaire. "Ceux qui ne viendront pas s'en voudront toute leur vie" déclarait-il le mois dernier. Force est de constater qu'il avait bien raison. Si 165 000 billets ont été vendus à ce jour, les dates prévues aux AccorHotels Arena de Paris sont complètes à seulement... 70% - ce qui devrait assurément s'arranger dans les jours qui viennent, notamment grâce à son passage le week-end dernier dans l'émission de Laurent RUQUIER, "On n'est pas couché", sur France 2 (voir ci-dessous).  

En 1973, Michel POLNAREFF s'exile aux États-Unis. L'artiste n'est plus en mesure de payer ses impôts, mais surtout, de régler l'amende à laquelle il a été condamné pour l'affiche de son spectacle "Polnarévolution", sur laquelle il montrait ses fesses. L'artiste a clairement bousculé la France des années 70, cultivant une excentricité vestimentaire qui valu par ailleurs, d'être taxé d'homosexuel. J'ai aidé à changer une France puritaine coincée du cul. Une vision des choses confirmée notamment par Jean-Paul GAUTIER : Il m'a intéressé à habiller les autres, explique le couturier, en apportant un côté féminin chez l'homme, sans lui ôter sa virilité. Tout ce récit est actuellement disponible en librairies via son autobiographie "Spèrme" (voir ici). Sans oublier le DVD de ses meilleurs passages télé (voir là).

Thierry Cadet

0 commentaireAjouter un commentaire

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Jeu Melody 15 ans

jeu melody 15 ans

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn