Accueil Actualités musicales JOHNNY / ADELINE : le chanteur finalement condamné en appel

JOHNNY / ADELINE : le chanteur finalement condamné en appel

17/06/2016 - 10h30 0 commentaire
JOHNNY / ADELINE : le chanteur finalement condamné en appel

 Crédit photo : Getty

Les faits remonteraient à 1985. Adeline BLONDIEAU n'a alors que 14 ans, et Johnny HALLYDAY (dont l'album culte "La génération perdue" vient d'être réédité) un ami de son père, séjourne chez eux. En septembre dernier, lors d'une première audience, la comédienne de "Sous le soleil" a accusé le chanteur, qu'elle poursuit en diffamation pour des propos tenus à son égard dans sa biographie "Dans mes yeux" (co-écrite avec Amanda STHERS l'ex-compagne de Patrick BRUEL puis de SINCLAIR), de l'avoir violée alors qu'elle était adolescente.

"Il m'a violée quand j'avais 14 ans, 15 ans, chez mes parents. C'est lui qui venait tous les soirs quand il était saoul, il me disait qu'il m'aimait. Mais il était infidèle, alcoolique et violent. Il a abusé de moi. On n'en a jamais parlé lui et moi. Il s'agissait d'un secret très violent, mais qui nous liait aussi d'une certaine façon" a déclaré la jeune femme âgé aujourd'hui de 45 ans (voir sur ce lien). Deux mois après, soit en novembre dernier, Adeline BLONDIEAU perd son procès contre Johnny HALLYDAY. La justice estime que les propos tenus par l'idole des jeunes à ce sujet dans son livre étaient trop imprécis pour être considérés comme diffamatoires (voir sur ce lien).  

Mais en ce printemps 2016, rebondissement dans l'affaire JOHNNY / ADELINE : le chanteur a été condamné jeudi dernier en appel, à verser, solidairement avec son éditeur, 2 500 euros de dommages et intérêts à son ex-épouse pour l'avoir diffamée dans un passage de son autobiographie. Dans ce livre, selon Johnny HALLYDAY, Adeline BLONDIEAU le "trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches".

Me Alexandre BLONDIEAU, avocat et frère d'Adeline BLONDIEAU, s'est dit "satisfait" que "la cour d'appel ait reconnu que Johnny HALLYDAY avait dépassé les limites de la liberté d'expression". Johnny HALLYDAY a donc perdu la deuxième manche du procès, mais il peut encore se pourvoir en cassation. A suivre ?

Thierry Cadet

0 commentaireAjouter un commentaire

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Jeu Melody 15 ans

jeu melody 15 ans

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn