Accueil Actualités musicales Serge LAMA : "J'ai perdu la femme de ma vie"

Serge LAMA : "J'ai perdu la femme de ma vie"

02/11/2016 - 13h30 2 commentaires
Serge LAMA :

 Crédit photo : Bestimage

C'est dans un long entretien donné à nos confrères de "Paris Match", que Serge LAMA revient sur la disparition de sa femme Michèle CHAUVIER, survenue le 25 octobre dernier. "Michèle, qui n’était pas malade et dont rien ne laissait supposer une disparition si soudaine. Elle était partie se reposer dans notre maison de campagne où elle a été retrouvée morte, victime d’un AVC foudroyant. Chaque fois, c’est comme si le destin me reprenait d’une main ce qu’il m’avait donné de l’autre" confie-t-il. "J’avais rencontré Michèle en 1969, à Chamonix, par l’intermédiaire d’une amie. Mon coup de foudre pour elle fut immédiat, même si elle était aussi discrète et timide que j’étais moi-même exubérant à l’époque .../... Elle était à la fois ma femme, ma mère et ma meilleure amie. Michèle était tout pour moi. C’était une femme d’exception, tournée vers les autres et cherchant toujours à faire plaisir. Elle m’abandonne si brusquement, comme ce fut le cas pour Liliane… Je n’arrive pas encore à réaliser sa disparition".

En effet, Liliane BENELLI, la pianiste de BARBARA, s’est tuée en août 1965 dans la voiture où Serge LAMA avait pris place et que conduisait son régisseur de tournée, Jean-Claude GHRENASSIA, le frère d’Enrico MACIAS. Des trois passagers, le chanteur a été le seul survivant, très grièvement blessé. "A croire que c’est mon destin que ma vie soit jalonnée de catastrophes".

Une épreuve de plus pour Serge LAMA qui prépare son retour avec un nouvel album (voir sur ce lien), huit ans après "L'âge d'horizons", à 73 ans et 50 ans de carrière. Serge LAMA s'est entouré des plus grands compositeurs, pour seize nouvelles chansons inédites réalisées par Sergio TOMASSI, et écrites de sa plume : trois musiques de CABREL, deux de Julien CLERC, une de CALOGERO, OBISPO, BÉNABAR, LENORMAN, ADAMO, Patrick BRUEL, Christophe MAÉ, Maxime LE FORESTIER, Carla BRUNI. Une bien sûr d'Yves GILBERT et une d'un jeune compositeur italien avec lequel il travaille depuis deux ans, Davide ESPOSITO. Le disque "Où sont passés nos rêves" sera disponible le 4 novembre prochain.

Thierry Cadet

2 commentairesAjouter un commentaire

  • 04/11/2016 - 10h54 - solange mellion

    sincères condoléances monsieur Lama

  • 03/11/2016 - 18h20 - Michèle cachou

    Il me le faut ce cd.je t'aime Serge bisous et courage.

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
stars de pub nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn