Accueil Actualités musicales Claire BALAVOINE : "Daniel en avait ras-le-bol à la fin de sa vie"

Claire BALAVOINE : "Daniel en avait ras-le-bol à la fin de sa vie"

16/10/2014 - 00h00 6 commentaires
Claire BALAVOINE :

 Crédit photo : Visuel du livre de Claire Balavoine

Pour les amateurs de Daniel BALAVOINE, disparu tragiquement en 1986, un livre de sa sœur Claire BALAVOINE et Alain MAROUANI est en vente depuis le 15 octobre dernier. Sa sœur raconte avec passion et émotion le fulgurant parcours de ce rebelle au grand cœur, si protecteur, annoncent les Editions Flammarion. Passionné par l'automobile, il est aussi engagé et défend une jeunesse désorientée. Aux côtés de Thierry SABINE, il vient en aide aux pays africains et interpelle les politiques. Pour la première fois, Claire BALAVOINE nous offre en images l'intimité de ce chanteur indémodable qui nous a quitté bien trop tôt.

On en apprend aussi beaucoup, au delà du chanteur, sur la personnalité de l'homme qu'il était. Il ne supportait pas l’idolâtrie, les fans clubs. Il détestait qu’on le touche, qu’on l’interpelle. Il en avait ras-le-bol à la fin de sa vie. Il ne comprenait pas pourquoi les gens avaient besoin de lui pour se réaliser. Il évoquait même la possibilité d’arrêter de chanter, de passer à autre chose, son combat était sa vie. Il n’en a pas eu le temps confie sa soeur Claire. Le dernier album de Daniel BALAVOINE, "Sauver l'amour", porté par "L'Aziza" (n°1 au Top 50 quelques semaines après sa disparition) s'écoulera à 1 200 000 exemplaires et recevra en 1986 un honneur posthume : la Victoire de la Musique de l'"Album de l'année". Daniel BALAVOINE s'en ira à l'aube de ses 34 ans, et n'assistera jamais à la naissance de sa fille Joana, qui verra le jour le 1er juin 1986. C’est maman qui m’a appelée pour me l’apprendre. Il allait être 10 heures du matin, j’écoutais de la musique chez moi. J’ai immédiatement allumé ma radio sur Europe 1. Je n’arrivais pas à y croire, le journaliste était en larmes en annonçant sa mort. J’ai immédiatement rejoint maman qui hurlait de douleur quand je l’ai retrouvée. Elle voulait que je lui trouve du bois et une hache. Elle voulait fendre des bûches comme pendant la Seconde Guerre mondiale quand elle apprenait une mauvaise nouvelle. Elle voulait évacuer sa douleur. Puis on a accepté l’impensable : c’était son heure, Daniel devait partir ainsi. On ne s’est jamais dit si seulement si…

Thierry Cadet

6 commentairesAjouter un commentaire

  • 11/07/2015 - 12h41 - ANNAIS 74

    Trop Fan..... il me manquera toujours je ne me suis jamais remise de sa disparition Grande pensée pour lui

  • 11/07/2015 - 12h03 - corinne

    un mec au grand coeur,il a bercé ma jeunesse par ses chansons et ses revendications qui non pas changés en 2015 la jeunesse est mal

  • 10/07/2015 - 22h54 - yoda

    s i vous plait pas d hommage qui reprennent ses titres il n ' y a personne a son niveau lui qui chante et lui seul merci

  • 22/10/2014 - 09h55 - Molokova Zoya

    Daniel Balavoine est adorable comme chanteur mais aussi comme grand Citoyen du Monde!!!

  • 18/10/2014 - 10h10 - balamed

    belle article et veau livre. Henry du blog dédié à Balavoine http://balamed.skyrock.com/

  • 16/10/2014 - 16h31 - Nicole S

    Merci vous m'avez donné envie d'acheter ce livre qui a l'air plein d'émotion...

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Jeu Melody 15 ans

jeu melody 15 ans

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn