Accueil Actualités musicales Que deviennent Adel et Frank de 2BE3 ?

Que deviennent Adel et Frank de 2BE3 ?

03/11/2014 - 00h00 3 commentaires
Que deviennent Adel et Frank de 2BE3 ?

 Crédit photo : Abaca

2BE3 est un des premiers boysbands français formé en 1996 et composé de trois amis d'enfance originaires de Longjumeau : Filip NIKOLIC (décédé en 2009 d'une overdose de médicaments, à l'âge de 35 ans), Adel KACHERMI et Frank DELAY. Inspiré des boysbands anglo-saxons tels TAKE THAT ou WORLDS APART, la formation aura produit trois albums studio, vendu cinq millions de disques, sans jamais se faire dominer par la concurrence, de G. SQUAD à ALLIAGE. A la fin des années 90, 2BE3 est un véritable phénomène de société, allant même jusqu'à décrocher sa propre sitcom sur TF1, "Pour être libre". "Partir un jour", "Toujours là pour toi" (adapté d'un tube du britannique Rick ASTLEY), "Donne" ou "La salsa", les tubes s'enchaînent durant deux ans. Puis, plus rien. Les 2BE3, c'est fini, je suis acteur confie Frank DELAY à nos confrères du "Nouvel Observateur".

Je suis très fier de mon parcours, j'ai vécu plein d'expériences. Mais aujourd'hui, presque quatorze ans après les 2BE3, je ne veux pas uniquement parler des années 90. J'aimerais qu'on parle de "l'après". Du fait qu'aujourd'hui, je ne fais plus de musique mais je suis acteur. Je m'éclate, j'ai des projets. Je joue dans "Bonjour Ivresse" au théâtre du Temple, qui s'est jouée à Paris plus de 1 200 fois. Et je serai à l'affiche d'une nouvelle pièce au Nouveau théâtre Edgar, "La famille est dans le pré" .../... Souvent, les gens peuvent me fermer la porte à cause de mon passé. Mon agent, dont je viens de me séparer, a déjà envoyé mon CV sans obtenir de réponse à cause des 2BE3. Mais ce n'est pas arrivé très souvent. J'ai de la chance de pouvoir rencontrer des gens grâce à cette notoriété .../... Dans l'idéal, j'aimerais tourner dans un long-métrage mais je ne vise pas le premier rôle. J'aimerais tourner avec DUPONTEL, qui est complètement barré, AUDIARD, ou encore BESSON. Mais ce qui m'importe c'est de jouer sur n'importe quel support. Mais je ne prends pas de raccourcis, je ne suis pas pressé non plus. J'ai besoin de me construire en tant qu'acteur. Étant donné mon point de départ, j'avais du chemin à faire. Je n'ai pas mis tous mes oeufs dans le même panier : je ne suis pas que comédien. J'ai des petits trucs à droite à gauche. Par exemple, j'ai aussi une affaire d'épicerie de luxe sur internet, pavillonledoyen.fr. Nous vendons du chocolat, truffes, macarons, du foie gras, des coffrets cadeaux.

Et Adel KACHERMI, que devient-il aujourd'hui ? Adel n'évolue plus dans le milieu artistique, il est devenu courtier dans l'aviation de luxe, vendant des heures d'avion privé et s'occupant d'événements de luxe. Nos clients riches dépensent toujours, mais, avec la crise, le mot d'ordre est la discrétion : la tendance bling-bling est devenue plus rare, voire démodée. Ils sont encore plus exigeants sur la qualité et la réactivité du service, il y a de plus en plus de demandes de dernière minute. Nous personnalisons nos services dans les détails, cela peut même aller jusqu'à la couleur de la capsule du café ! J'ai fait privatisé l'Olympia pour l'anniversaire d'un de mes clients. Nous avons fait venir des artistes, DJ et plus de cent invités en avion privé ! déclare-t-il au magazine "Le Point". Et l'écologie dans tout ça ?

Avec Adel, on est toujours en contact Je suis toujours en contact avec lui, on s'appelle régulièrement. On a des enfants qui ont le même âge, on essaie de passer du temps ensemble, on prend des nouvelles. Ça nous arrive de parler des 2BE3 de temps en temps, mais on ne parle pas que de ça non plus. Quoi qu'il arrive, ce qui est sûr, c'est que je ne peux plus partir à l'aventure comme quand j'avais 20 ans. J'ai deux enfants et des responsabilités. Il faut que je remplisse le frigo poursuit Frank DELAY.

Moi, après 2BE3, j’ai été saisi d’un immense vertige se souvient Adel KACHERMI à nos confrères de "Gala". Filip se lançait à la télé­vi­sion dans la série "Navarro". Frank voulait lui aussi pour­suivre une carrière artis­tique. Moi, je me cher­chais encore. Du coup, j'ai fini par me perdre. Je suis tombé dans une grave dépres­sion. J’ai touché à tout : l’al­cool, la drogue… On ne voyait que l’Adel des 2BE3. Je ne savais plus qui j’étais réel­le­ment, ni ce que je voulais vrai­ment faire. Une dépres­sion est parfois salva­trice. Pour m’en sortir, j’ai dû gran­dir. Faire le deuil des 2BE3 et de ces années intenses. Heureu­se­ment, l’amour de ma mère et de mes trois frères m’a servi de socle.

Thierry Cadet

3 commentairesAjouter un commentaire

  • 03/11/2014 - 16h36 - Ines

    RIP Filip ;-(

  • 03/11/2014 - 16h34 - Tony

    Merci de donner des nouvelles de Frank !

  • 03/11/2014 - 14h10 - Camille

    Ahh les 2be3, toute mon enfance ! Heureuse de voir qu'ils s'en sortent bien après un tel succès... Une pensée pour Filip !

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Jeu Melody 15 ans

jeu melody 15 ans

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn