Accueil Actualités musicales LORIE devient Lorie PESTER : ces chanteuses qui reprennent leur patronyme...

LORIE devient Lorie PESTER : ces chanteuses qui reprennent leur patronyme...

15/12/2014 - 13h30 0 commentaire
LORIE devient Lorie PESTER : ces chanteuses qui reprennent leur patronyme...

 Crédit photo : site officiel

Révélée en 2000 avec "Près de moi", LORIE traverse le désert depuis quelques années, il faut bien l'avouer. Les petites filles qu'elle faisait rêver ont bien grandi, se tournant aujourd'hui vers des musiques plus adultes. La chanteuse aura pourtant tenté une évolution certaine, avec des chansons ("Là où tu n'oses pas") ou des looks plus sexy (notamment au sein du clip "Dita"), mais rien n'y a fait. Comme en leur temps Julie PIETRI, Karen CHERYL, Elsa LUNGHINI ou Priscilla BETTI, LORIE a décidé de s'affranchir du passé, de faire évoluer - au delà de son image, son nom, de tenter de gagner en crédibilité, en devenant Lorie PESTER. Ça va faire quinze ans que je suis là et on ne peut pas être tout le temps au top. J'ai ressenti le besoin de faire une parenthèse pour prendre du recul. Quand je reviendrai dans la chanson, cela m'aura servi confie-t-elle à la rédaction du quotidien "Métro".

Reprendre son patronyme signifiait reprendre sa carrière en main pour Julie PIETRI - qui fête actuellement ses 40 de scène avec une intégrale (voir sur ce lien) ; elle qui avait débuté sa carrière avec son seul prénom. Dans ma carrière, y'a eu un moment extraordinaire, c'est quand j'ai pu récupérer mon nom de famille en faisant la musique qui me plaisait .../... Je chantais sous le nom de JULIE tout court, donc ça me gênait beaucoup de ne pas avoir toute mon identité. J'ai repris mon nom de famille, j'ai chanté ce que j'avais envie de chanter, ce que j'avais écrit avec Jean-Michel BERIAT, qui était "Ève lève-toi", qui voulait dire en gros : "femme, bouge !" (sourire). Ça me plaisait bien parce que justement je reprenais ma carrière en main, je reprenais mon nom de famille et je faisais une musique qui me touchait beaucoup déclare-t-elle aujourd'hui à nos confrères de Buzz Land.

Après elle, c'est Karen CHERYL - dont Melody fêtera les 40 ans de carrière en janvier prochain (voir sur ce lien), habituée aux tubes marshmallow, qui décide de tuer cette dernière et son pesant pseudonyme, pour évoluer avec son patronyme tout entier : Isabelle MORIZET. C'est dans une émission présentée par Daniela LUMBROSO en 2001, que Karen CHERYL a recours à l'auto-interview, la chanteuse est interrogée par... la future animatrice. Cette cohabitation n'a jamais été ni simple, ni facile. Isabelle a toujours été spectatrice de l'aventure. Karen CHERYL représentait le côté éphémère. A l'âge de 33 ans, après avoir vendu vingt millions de disques, Karen CHERYL renonce définitivement à la chanson. J'avais déjà seize ans de métier derrière moi, et je sentais que l'histoire allait décliner, devenir mélancolique parce que la répertoire auquel je devais mon succès s'accommodait mal de la maturité. Continuer c'était prendre le risque de devenir une vieille gloire kitsch et poussiéreuse, qui n'a d'autres espoirs que de devenir une chanteuse de compilation. En gros ça, c'est le passé, ça ne m'intéresse pas. Je veux croire en l'avenir, en mon avenir. Lorsqu'on est une chanteuse populaire lancée comme une lolita, on n'a le droit ni de vieillir, ni surtout de rêver à une reconversion. Hors, je ne me suis jamais considérée comme une chanteuse, mais plutôt comme un personnage de communication. Lorsqu'on vient de la chanson, on n'a aucun crédit ni aucune légitimité ailleurs, bien au contraire. Il m'a fallu sept ans pour me faire entendre, sept années durant lesquelles je tournais des sitcoms, pour vivre .../... Le nom de Karen CHERYL était indigne et poisseux. Les mots sont durs, à la hauteur de la violence du succès suivi de son arrêt brutal, vécus par la chanteuse.

C'est une nouvelle jeunesse et un nouveau départ aussi, pour ELSA, à l'âge de 35 ans. En 2008, ELSA devient Elsa LUNGHINI sur son sixième album, éponyme (un virage déjà amorcé quelques années plus tôt, en 1992, quand la chanteuse devient à 19 ans, plus sexy, sur "Bouscule-moi"). Pis, à 25 ans, PRISCILLA révélée durant les années 2000 elle aussi (comme LORIE), devient Priscilla BETTI, pour la comédie musicale actuellement à l'affiche à Paris : "Flashdance".

Lorie PESTER, de son côté, donne donc le ton de la nouvelle saison de "La France a un incroyable talent" sur M6, au sein de son jury, et évoque ses projets au cinéma. J'ai tourné un film d'action algérien l'an dernier, qui s'appelle "Les ports du soleil - Algérie pour toujours". J'y joue un personnage torturé et psychopathe. Lorie PESTER sera également la voix de la Fée Clochette pour le prochain film d'animation de Steve LOTER, "Clochette et la créature légendaire", dont la sortie est prévue le 8 avril 2015. Pourvu que ça dure...

Thierry Cadet

0 commentaireAjouter un commentaire

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Jeu Melody 15 ans

jeu melody 15 ans

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn