Accueil Actualités musicales Jean-Luc LAHAYE : 2 ans de prison avec sursis, délibéré le 18 mai

Jean-Luc LAHAYE : 2 ans de prison avec sursis, délibéré le 18 mai

24/03/2015 - 10h00 0 commentaire
Jean-Luc LAHAYE : 2 ans de prison avec sursis, délibéré le 18 mai

 Crédit photo : AFP / Dominique Faget

Le procès de Jean-Luc LAHAYE, jugé par le tribunal correctionnel de Paris pour corruption de mineure de moins de 15 ans (voir sur ce lien), a commencé lundi dernier, en présence du chanteur mais à huis clos à la demande de la partie civile. L'interprète de "Papa chanteur" est poursuivi pour proposition sexuelle à une mineure de moins de 15 ans en utilisant un moyen de communication électronique et détention d'image pornographique représentant des mineurs. Deux ans de prison avec sursis ont été requis à son égard. "Je suis artiste. Je n'ai jamais eu d'addiction ni d'attirance pour les mineurs. Ça ne m'intéresse pas .../... La France sait depuis toutes ces années que ma préférence, évidemment, va pour la tranche d'âge 18-35 ans, plutôt que 65 ans. Je l'avoue, je le reconnais : je ne pense pas que ce soit un crime ni un problème d'immoralité" a-t-il déclaré lorsque la présidente l'a interrogé. Les jeunes femmes, certes, mais pas les mineurs. Par ailleurs, sur la tournée "Stars 80", l'artiste qui avait en projet de "faire un disque avec un immense artiste", a été remplacé au pied levé par François FELDMAN (voir sur ce lien).

Me Jean-Philippe TOUATI, estime quant à lui qu'il ne s'agit que d'une relation sexuelle virtuelle et dénonce une certaine haine à l'égard de Jean-Luc LAHAYE. "Elle ne lui a jamais caché son âge, c'est lui qui aurait dû être un peu plus regardant" a déclaré Me Thomas DESROUSSEAUX, avocat de la partie civile. Les parents de la jeune fille, qui avait 14 ans et demi au moment des faits, n'ont pas souhaité porter plainte. L'ordinateur personnel de Jean-Luc LAHAYE a été analysé par les services spécialisés et il ne contienait strictement aucune image de nature pédophile ou pornographique. Plusieurs associations de défense des enfants, comme Innocence en danger, Fondation pour l'enfance ou encore La voix de l'enfant se sont constituées partie civile. Le tribunal rendra sa décision le 18 mai prochain.

Thierry Cadet

0 commentaireAjouter un commentaire

Votre commentaire



50 caractère(s) restant(s)


250 caractère(s) restant(s)

Pour confirmer votre commentaire, veuillez recopier le code suivant

Tout commentaire sera validé par notre équipe de modération avant d'être mis en ligne.

Publicité

Plus d'actualités


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Jeu Melody 15 ans

jeu melody 15 ans

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn