Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Biographie

C’est le 21 Novembre 1948 que naquit à Sauvian, le chanteur français Daniel GUICHARD, mais c’est à Paris et plus précisément dans le quartier des Halles, qu’il grandira. Perdant son père à 15 ans, le jeune homme devient dès lors, employé aux Halles, mais souhaite rapidement se tourner vers sa passion la musique, et se produit alors, dans les cabarets de Montmartre et de Saint-Germain-Des-Près.

À 18 ans il entrera un peu plus dans le monde de la musique en entrant dans la célèbre maison de disque Barclay, où il sera employé des stocks, avant de signer en 1966, son premier contrat de chanteur, toujours avec les éditions Barclay. Une signature qui permettra à Daniel GUICHARD d’enregistrer dans la foulée des titres comme, "C’est parc’que j’suis né à Panam’", ou bien encore des reprises d’Aristide BRUANT qui lui ont permis de rapidement se faire un nom, et lui ouvre les portes de petites salles et de nouveaux cabarets.

Pour le succès et la gloire, il faut encore patienter quelques années, et le fameux titre "La tendresse" sorti en 1972, qui permettra à Daniel GUICHARD de briller sous la lumière. Un titre écrit par Patricia CARLI, qui fut d’abord proposé à Mireille MATHIEU, mais qui fut refusé par son agent Johnny STARK.

Par la suite Daniel GUICHARD enchaine les succès, que ce soit avec "Faut pas pleurer comme ça", composé notamment par CHRISTOPHE, "Chanson pour Anna" ou bien, ce qui reste aujourd’hui son plus grand tube, "Mon vieux", titre dédié à son père, composé par Jean FERRAT, et écrite par Michelle SENLIS. Cette dernière intentera un procès au chanteur qui avait décidé de changer le texte, pour le rendre plus personnel. Une réussite qui permettra à Daniel GUICHARD de faire de plus grandes scènes dont notamment l’Olympia à de multiples reprises.

Pour attaquer la seconde partie de la décennie 70, Daniel GUICHARD décide de revendiquer son côté "Parigot" en rendant hommage à Édith PIAF, en publiant en 1975 un disque de reprises, qu’il fera vivre sur scène. Cette même année, le chanteur, qui accepte l’étiquette de chanteur populaire, décidé de s’envoler en solo, pour de nouveau projet avec la création la même année de son propre label Kuklos sous lequel il sortira de nombreux albums comme "Je t’aime tu vois" et "Les Chansons que j’Aime" en 1976, "A quoi bon chercher" en 1977, "Je viens pas te parler d’Amour en 1978, "À la santé des fous" en  1979, "T’aimer pour la vie" et "Parlez moi d’Amour" en 1981 ou bien encore "Le gitan" en 1982. Ce dernier album remportera un vif succès auprès du public grâce au titre éponyme, mais aussi au titre "Le nez au mur".

En plein boom des radios libre, Daniel GUICHARD décide de suivre le mouvement, en montant depuis son jardin une radio dédiée à la chanson française, baptisé Radio Bocal, qui émet 24 heures sur 24 grâce à de nombreux bénévoles.

Chanteur, animateur radio, Daniel GUICHARD n’en reste pas moins un homme de valeur et de principe, et décide d’aller aider son prochain, en faisant de l’humanitaire, en organisant une tournée au profit de la recherche contre le cancer, où il convie ses amis chanteurs comme Salvatore ADAMO, Richard COCCIANTE, ou bien encore Michel DELPECH.

De 1983 à 2012, Daniel GUICHARD ne cessera jamais de chanter enchainant les galas, et l’enregistrement d’albums, 9 au total, dont deux dédiés à Charles TRENET, et à Maurice CHEVALIER. "Notre histoire", son dernier album en date, est une réussite, et permet au chanteur de se produire durant une semaine dans une salle qu’il connait presque par coeur l’Olympia.

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco, au Luxembourg et au Maghreb

S'abonner à Melody