Accueil ARTISTES I > L Bernadette LAFONT

Bernadette LAFONT

28 octobre 1938 - 25 juillet 2013

Bernadette LAFONT

Biographie de Bernadette LAFONT

Bernadette LAFONT est née le 28 octobre 19381 à Nîmes et est décédée le 25 juillet 2013 dans la même ville.

Dès tout jeune, Bernadette LAFONT se destine à la danse et s'entraîne régulièrement à l'opéra de Nîmes mais souhaiterait aussi faire du cinéma en rêvant devant Brigitte BARDOT. Étudiante assidue et talentueuse de l’Opéra de Nîmes.

Alors qu’elle obtient son Bac à 16 ans, Bernadette LAFONT rencontre durant ses vacances en 1955, l’acteur Gérard BLAIN, alors qu’il joue la pièce Jules CÉSAR aux Arènes de Nîmes. Une rencontre qui changera sa vie puisque deux ans plus tard, elle l’épousera, avant finalement de se marier une seconde fois en 1959 avec le sculpteur hongrois Diourka MEDVECZKY qui en fera sa muse.

Alors installée à Paris, Bernadette LAFONT rencontre François TRUFFAUT, qui lui offre son premier rôle dans le court-métrage Les Mistons en 1957, dans lequel elle joue avec Gérard BLAIN et en peu de temps elle devient une actrice très prisée de la Nouvelle Vague grâce notamment à sa participation aux films de Claude CHABROL le premier étant Le Beau Serge, puis le second Les Bonnes Femmes en 1960 et dès lors ne cessera d’enchaîner les rôles, et de tourner avec les plus grands, dont notamment François TRUFFAUT.

Malheureusement, être de la Nouvelle Vague à cette époque est à double tranchant et Bernadette LAFONT est alors catalogué comme actrice au physique pulpeux, lui feront connaitre une période creuse, qui lui donnera l’envie de se retirer de ce monde durant quelques années.

Finalement le succès sera de retour en 1969 avec La Fiancée du pirate de Nelly KAPLAN, et se différencie très rapidement de toutes les autres actrices. Ainsi jusqu’aux années 80, Bernadette LAFONT enchaînera les rôles et jouera dans une cinquantaine de film, sa période la plus prolifique.

Durant la décennie 80, Bernadette LAFONT apparaît dans plusieurs films de Jean-Pierre MOCKY, mais surtout dans L'Effrontée de Claude MILLER en 1985 qui lui vaut le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

En 1988, sa fille Pauline meurt accidentellement. Bernadette LAFONT surmonte son chagrin en multipliant les films et les pièces de théâtre de boulevard dans lequel l'entraîne Jean-Claude BRIALY.

Après un premier malaise cardiaque en Juillet 2013, qui l’a contraint d’être hospitalisée dans un centre spécialisé, Bernadette LAFONT en fait un second le 22 Juillet, elle décédera le 25 Juillet au CHU de Nîmes.

Bernadette LAFONT a fait plus de 150 films et téléfilm, joué dans une vingtaine de pièce, et aura publié plusieurs ouvrages dont son autobiographie, La Fiancée du cinéma.

Bernadette LAFONT est faite officier de la Légion d'honneur le 14 juillet 2009, puis l’année suivante, elle reçoit la médaille de l’ordre national du Mérite et de l’ordre des Arts et Lettres.

Publicité

Vous avez un site, un blog, une page Facebook sur Bernadette LAFONT... CONTACTEZ-NOUS

3 vidéos

Variétés avec Bernadette LAFONT


Retour en haut de page

Publicité


L'offre multi-écrans

offre multi ecrans
multi ecrans melody

Suivez-nous !

facebook melodytwitter melodygoogle melodyyou tube melody

Recevoir la newsletter

Accès direct aux émissions

melody varietes melody concerts
melody films melody documentaires
hit melody vintage top melody vintage
melody 2 tubes melody story
academie des 9 nouvelle sequence du spectateur
melody de star melody mag

Publicité


Se connecter

PopIn