"Bonne nuit les petits" : la série perd Marcel Ledun, le papa de Nounours

Par damien_louvetys
Le 1 septembre 2019
2 mins

Après la disparition il y a cinq ans, du claviériste Antoine BERGE, interprète du générique du programme pour enfants « Bonne nuit les petits » (tiré d’une œuvre attribuée au compositeur italien Giovanni BATTISTA PERGOLESI), c’est à présent une autre figure de la série culte qui disparait : le créateur des marionnettes qui tire sa révérence. Marcel LEDUN, le papa de Nounours, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, à l’âge de 90 ans. Il demeurait à l’EHPAD Saint-Antoine de Lille, où il venait d’être placé, dans le quartier du Petit Maroc.

Originaire de Faches-Thumesnil, et ancien journaliste pour « Nord Éclair », attaché de presse de la Foire Internationale de Lille, il avait rencontré un célèbre marionnettiste, Louis PAJOT-WALTON, puis Jacques FÉLIX, tous deux lui avaient transmis le virus de la marionnette à fil. Le marionnettiste avait été appelé par Claude LAYDU en 1962 pour animer l’émission quotidienne. Il va animer Nounours jusqu’en 1976.

« Bonne nuit les petits » est une série télévisée française en noir et blanc, créée par Claude LAYDU et diffusée à partir du 10 décembre 1962 sur RTF Télévision puis sur la première chaîne de l’ORTF en début de soirée vers 19h20. 568 épisodes de 5 minutes et cinq émissions spéciales ont été réalisés entre 1962 et 1973. Elle racontait l’histoire d’un ours (Gros Ours, puis Nounours) qui rend visite à deux enfants chaque soir avant leur coucher. Il s’enquiert de leur journée, de leurs soucis ou leur raconte une histoire et, avant de regagner son nuage, leur dit « Bonne nuit les petits, faites de beaux rêves ! » alors qu’une poignée de sable doré tombe en pluie sur les enfants endormis. L’ours repart sur un petit nuage au son d’une mélodie jouée au pipeau par le Marchand de sable.

Par Damien Louvetys