Boyzone : un ultime album avant la séparation

Par Thierry Cadet
Le 6 mai 2018
2 mins

BOYZONE, créé en 1993 à Dublin en Irlande (avec son leader, Ronan KEATING, qui enregistrera de nombreux albums en solo par la suite), est populaire en France pour quelques tubes à la fin des années 90, principalement « Father And Son » (Top 11 en 1996), « Pictures Of You » (Top 15 en 1997) ou le duo avec ALLIAGE, « Te garder près de moi » (Top 3 en 1997).

Réduit à quatre après la disparition de Stephen GATELY en 2009 (des suites d’une maladie rare, l’athéromatose, dont le chanteur souffrait déjà depuis de nombreuses années), le groupe fête ses vingt-cinq ans d’existence avec un ultime album et une tournée anniversaire, avant sa séparation. « La nouvelle est sortie et oui, c’est vrai… Notre nouvel album sera le dernier pour BOYZONE. Nous avons vécu 25 années incroyables et nous vous promettons que ça sera notre plus grande et meilleure année. A suivre… #BZ25 » écrit le boysband sur Twitter. D’après Shane LYNCH, qui a confirmé Ed SHEERAN et Sam SMITH aux crédits des chansons, le son sera nouveau. Ce disque d’adieu contiendra des morceaux inédits que Stephen GATELY avait enregistré avant sa mort. « C’est notre dernier album, notre tournée finale. Il est temps d’enfiler nos chaussures de danse. Nous allons avoir un dernier tour de piste. L’album est incroyable. Je vous promets qu’il y aura des surprises, c’est le meilleur album qu’on ait jamais fait » poursuit Ronan KEATING.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Au début des années 2000, Ronan KEATING a tenté une carrière solo dans l’Hexagone en s’associant notamment à Cécilia CARA (la Juliette de la comédie musicale de Gérard PRESGURVIC). « Je t’aime plus que tout » connaîtra un joli succès en France (Top 11 en 2003). Il donnera lieu à « Turn It On » le second album de l’artiste irlandais. Malheureusement, ce dernier sera un échec commercial.

Par Thierry Cadet