Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
MPP

Marilyn MONROE, Janis JOPLINDALIDA, Whitney HOUSTON : toutes ces chanteuses ont en commun d’avoir été adulées et admirées de tous dans les années 60 à 90.  Ces artistes ont un autre point en commun : celui de ne pas avoir été épargnées par le destin. Retour sur ces immenses stars au destin tragique.

 

 

Marilyn Monroe

Icône suprême de la culture populaire, l’actrice et chanteuse Marilyn Monroe s’est éteinte la nuit du 4 août 1962 à l’âge de 36 ans. Une tragédie à la hauteur de la vie qu’elle a vécue, sans concession. La mort de l’enfant chérie d’Hollywood reste à ce jour un mystère non élucidé.

Assassinat, suicide, overdose ? Chacune des hypothèses a tour à tour été envisagée par les inspecteurs. L’interprète de “Diamonds Are A Girl's Best Friend” passe de nombreux coups de fils la veille de son décès, notamment à son psychiatre, et le jour même à la Maison Blanche requérant une assistance de toute urgence. En effet, la chanteuse craint d'avoir pris une trop forte dose de Nembutal. Lorsque l’ambulance arrive chez elle, il est déjà trop tard.

Norma Jeane Mortenson, de son vrai nom, était fragilisée par son rythme de vie soutenu, sa consommation de drogue et d’alcool, sa vie amoureuse (elle aurait été la maitresse du Président Kennedy), ainsi que l’avortement qu’elle avait subi quelques semaines plus tôt.

Le monde entier se souviendra de l'icône glamour des années 50, dont la vie fut la source de tous les fantasmes.

 

Janis Joplin

© MPP

Surnommée la “Mama Cosmique” par ses fans, la chanteuse américaine connut un destin tragique au sommet de sa gloire.

 

Véritable bête de scène, la reine de la soul psychédélique est en train d’enregistrer l'album "Pearl" avec le Full Tilt Boogie Band lorsqu’elle décède d’une surdose d'héroïne, le 4 octobre 1970. L’album sort 6 semaines après le drame, offrant aux fans une version instrumentale de “Buried Alive In The Bluesinachevée car Janis Joplin n’avait pas eu le temps d’enregistrer sa voix. 

 

Elle rejoint Jimi HENDRIX, mort deux semaines plus tôt, dans le “Club des 27”, les chanteurs décédés à 27 ans, et sera suivi par Jim MORISSON, Kurt COBAIN et Amy WINEHOUSE.  Peut-être tous des artistes écorchés vifs avec des blessures venues de l’enfance que le succès ne leur permit pas de soigner…

 

Whitney Houston

 

 

©MPP

Comment parler des chanteuses au destin tragique sans évoquer Whitney HOUSTON ?

L’extraordinaire diva, une des plus grandes « Female Vocalists » américaines, décédée le 11 février 2012, fut aux prises avec ses démons tout au long de sa vie, luttant contre son addiction aux médicaments et autres drogues.

Connaissant un immense succès dans sa vie professionnelle (y compris au cinéma avec le film culte « The Body Guard »), Whitney subit pourtant des tragédies dans sa vie personnelle.

Enlisée dans une relation toxique, violente et destructrice avec son mari Bobby BROWN, la chanteuse noie son chagrin dans les substances illicites. Elle meurt à l’âge de 48 ans, noyée dans sa baignoire suite à une cardiopathie athéroscléreuse et à une prise de cocaïne et d'alcool.

 

Dalida

© MPP

« Moi je veux mourir sur scène devant les projecteurs

Oui je veux mourir sur scène,

Le coeur ouvert tout en couleur

Mourir sans la moindre peine

Au dernier rendez-vous. »

chantait l’immense Diva Iolanda Gigliotti, dite DALIDA. Les différents drames qu’elle aura traversés dans sa vie ne lui offrirent pas cette chance car elle finit par se donner la mort, par ingestion de barbituriques, le 3 mai 1987.

 

Survivant à trois des hommes de sa vie, Lucien MORISSE, Luigi TENCO et Richard Chanfray, morts suicidés, DALIDA estime qu’elle porte “malheur aux hommes qu’[elle] aime”. En 1968, elle tombe enceinte d’un jeune fan de Tenco, Lucio. Elle comprend vite que cette relation ne mène à rien ce qui la pousse à se faire avorter discrètement en Italie. Même sa mère n’est pas au courant, ni son cœur ni son corps ne se remettront de cet acte. Elle en gardera une blessure profonde qui participera à alimenter ses idées noires.

 

Souffrant de dépression, et abîmée à vie par ses relations avec les hommes - que ce soit son ami François Mitterrand qui la laisse tomber une fois élu ou le docteur marié qui sera son dernier amant - DALIDA avoue dans sa lettre de suicide ne “plus supporter” de vivre. Au-delà de son extraordinaire répertoire, c’est certainement ce destin tragique qui, presque 35 ans après sa mort, fait de DALIDA l’une des personnalités préférées des Français.

 

 

Retrouvez Whitney HOUSTON dans Eurotop, le 2 avril à 22h sur Melody

Et Dalida en mai pour fêter les 40 ans du début des années Mitterrand !

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody