Claire Chazal dans la comédie musicale "Peau d'âne" à Paris

Par damien_louvetys
Le 12 septembre 2018
4 mins

L’animatrice révèle sur RTL qu’elle sera à l’affiche de la comédie musicale « Peau d’âne » pour la réouverture du Théâtre Marigny après travaux, à partir du 14 novembre prochain. Il s’agit d’un spectacle totalement inédit, orchestré par… Michel LEGRAND. A 86 ans, le compositeur de « Peau d’âne » reprend du service, dirigeant une cinquantaine de musiciens au studio Guillaume Tell à Suresnes.

Toute la musique du film de Jacques DEMY avec Catherine DENEUVE (1970) a été ré-enregistrée, et il y aura huit musiciens dans la fosse chaque soir. « La musique est en moi, elle m’accapare » confie Michel LEGRAND à nos confrères de RTL. Claire CHAZAL fera ses débuts au théâtre dans le rôle du narrateur. « J’essayerai de faire du mieux possible au milieu d’une troupe importante. J’arriverai modestement pour raconter l’histoire. Il y aura quelques petites surprises au milieu du spectacle« . A suivre…

L’an dernier, soit quatre ans après « Entre elle et lui« , qui avait remporté un bel accueil en 2013, la cantatrice Natalie DESSAY et le compositeur Michel LEGRAND remettaient le couvert avec un deuxième album en commun : « Between Yesterday And Tomorrow« . Sur des textes d’Alan et Marilyn BERGMAN cette suite de chansons contant la vie d’une femme, de la naissance à la mort en passant par l’amour et la maternité, et magnifiquement orchestrée par Michel LEGRAND, accompagné de 85 musiciens, consacre Natalie DESSAY au sommet de son art. Vient s’ajouter une série d’interludes musicaux entre les chansons. Chacun appréciera ses beaux moments instrumentaux.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’humoriste et comédien SMAÏN collabore actuellement avec Michel LEGRAND sur la réalisation d’un album « Délit de Fa dièse« , à paraître. Un projet qui existe déjà sous la forme d’un spectacle, dans la grande tradition du music-hall, mêlant sketchs et chansons. « J’ai rêvé ma vie, comment ne pas me satisfaire de ce qu’elle a pu m’apporter. Il se trouve que dans une carrière, on va dire plus simplement sur ce parcours enchanté, il y a des rencontres qui vous laissent une sensation de plénitude, de grâce et d’immense bonheur. MONTAND, BÉCAUD, AZNAVOUR et tant d’autres m’ont permis de briser le miroir pour devenir enfin un peu le cousin de la famille. Et puis il y a les miracles, celui de ma rencontre avec Michel LEGRAND lors de mon passage au Casino de Paris en fut un. Assis au sixième rang de ce majestueux Music-Hall, le Grand Michel était, ce soir-là, le spectateur de mon destin. Le contact fut immédiat et notre désir de collaborer également. Alors de ce « Délit de Fa dièse » je vous présente aujourd’hui douze chansons qui ont éclos de notre rencontre. Je me dois maintenant de les faire exister » confie-t-il (voir sur ce lien).

Par Damien Louvetys