Dalida et le fantôme de ses amants

Par Lucas Wils
Le 7 mai 2021
4 mins

À l’occasion du 34e anniversaire de la mort de Dalida, le 3 mai 1987, Melody revient sur la vie sentimentale tumultueuse de la chanteuse 

« J’ai traversé la vie sans la regarder. Je sais ce qu’est ma vie. Mon mari, c’est le public. Les chansons, ce sont mes enfants. » Cette citation de Dalida est très significative de son rapport à la musique et de sa relation avec les hommes. Pendant sa carrière, de 1954 à 1987, la chanteuse a rencontré trois hommes: ils se sont tous suicidés. Superstition ou destin dramatique ? Dalida se donnera la mort dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, en avalant des cachets et un verre de Whisky, dans sa maison à Paris.  

1961 c’est l’année où le single « Itsy Bitsy, petit bikini » cartonne en France. Mais c’est également le premier mariage de Dalida avec le directeur d’Europe 1 : Lucien Morisse 

Le 8 avril 1961, ce dernier divorce de sa première femme et épouse Dalida, après cinq ans de vie communeCette aventure sera éphémère et ne durera que quelques mois... Dalida entretient une liaison avec l’acteur et peintre Jean Sobieskide 1961 à 1963. Il est l’un des rares hommes de sa vie à ne pas avoir trouvé la mort dans des circonstances tragiques.  

Lucien Morisse se suicide par arme à feu, le 11 septembre 1970, dans son appartement à Paris à l’âge de 41 ans 

Au festival de Sanremo, le musicien italien Luigi Tenco se suicide en se tirant une balle dans la tête. 

Le 26 janvier 1967, Dalida participe au concours de Sanremo, en Italie. Elle chantera la chanson d’amour « Ciao amore ciao » avec Luigi Tencochanteur et compositeur italien. Musicien jazz, il est célèbre pour le titre « Ho capito che ti amo». 

Les deux artistes ont vécu une relation amoureuse intense jusqu’à la mort mystérieuse du chanteur italien pendant le festival de Sanremo. Plusieurs doutes planent sur son décès, on pense évidemment au suicide, quelques heures après sa défaite au concours… Terrassé par la honte, le chanteur regagne sa chambre d’hôtel, où il se serait tiré une balle dans la tête 

En 1972, par l’entremise de l’animateur Pascal Sevran elle fait la connaissance de Richard Chanfray. Ce dernier se définit comme le « comte de Saint-Germain ». Elle vit avec lui une idylle tumultueuse de neuf années. Lassée par ses frasques, elle met un terme à leur aventure en 1981. Deux ans plus tard, en 1983, Richard Chanfray se suicide par asphyxie, avec sa nouvelle femme 

Destin tragique pour la chanteuse Dalida, qui s’éteint le 3 mai 1987, laissant derrière elle un album : « Le visage de l’amour » en 1986. Avec le morceau plus qu’expressif « Les hommes de ma vie »comme si la boucle était bouclée.  

En mai, retrouvez DALIDA sur Melody dans une douzaine d’émissions dont de nombreux inédits : 

  • « Numéro Un » le 1er mai à 20h45 
  • « Midi Première » le 1er mai à 21h50 
  • « Toute la chanson » le 2 mai à 20h45 
  • « D’hier et d’aujourd’hui » le 3 mai à 20h45 
  • Le téléfilm « La morale de l’histoire » le 3 mai à 21h50 
  • « TV Music hall » le 4 mai à 20h45 INEDIT 
  • “Midi trente” le 4 mai à 22h00 INEDIT 
  • “A la manière deux” : le 5 mai à 20h45 INEDIT 
  • “Musicalmente Dalida” : le 5 mai à 22h05 
  • « Le Palmarès des chansons” le 6 mai à 20h45 
  • « A bout portant » le 6 mai à 22h20 
  • Le journal télévisé le 7 mai à 20h45 
  • “La chance aux chansons” : le 7 mai à 21h10 INEDIT