Dalida - Pour ne pas vivre seul une chanson triste ou d'espoir ?

Dalida - Pour ne pas vivre seul une chanson triste ou d'espoir ?

Dans la carrière de Dalida, une chanson fait écho dans le coeur des français et dans sa vie : Pour ne pas vivre seul. Nous avons tous connu ce sentiment de solitude. Ces petits rien qui égaillent notre vie et notre existence. Ces illusions qui nous bercent avec le temps qui passe…

Revenons ensemble sur cette chanson inoubliable de Dalida !

Écrite en 1972 par Sébastien Balasko et Daniel Faure sur une musique de François Rauber, le titre figure sur la Face B du 45 tours Paroles… Paroles.

Être heureux de peu

La chanson commence par une succession de choses qui nous rendent heureux. Dalida énumère les plaisirs simples que chacun apprécie : Un chien, les roses, les souvenirs, le printemps… Ce premier couplet est particulièrement efficace car il nous place directement dans la solitude de la chanteuse.

Pour ne pas vivre seul
On vit avec un chien
On vit avec des roses
Ou avec une croix

Pour ne pas vivre seul
On s’fait du cinéma
On aime un souvenir
Une ombre, n’importe quoi

Pour ne pas vivre seul
On vit pour le printemps
Et quand le printemps meurt
Pour le prochain printemps

Une fois le premier couplet, le coeur de la chanson se profile dans le refrain. Malgré les petites joies de la vie, on reste seul et l’on attend l’être aimé jadis. Cette attente, le fait qu’il résonne en chaque seconde en nous, est une présence bercée d’illusions. Rien ne renforce plus la solitude que de croire être comblé d’un autre. Dalida l’a tristement éprouvé dans sa vie.

Pour ne pas vivre seule
Je t’aime et je t’attends
Pour avoir l’illusion
De ne pas vivre seule
De ne pas vivre seule

Une musique puissante

La chanson démarre lentement, les notes du piano s’entremêlent avec la voix chaude de Dalida. Puis le tempo augmente progressivement pour atteindre un “Crescendo Brelien”. En effet, à l’image de “Quand on a que l’amour“, la puissance et la portée du titre est renforcée par l’accélération de la musique. On se retrouve d’autant plus seul et désespéré sans la personne aimée. Dalida chante comme un cri d’alarme sa solitude. Un cri universel.

Pour ne pas vivre seule
Moi je vis avec toi
Je suis seule avec toi
Tu es seul avec moi
Pour ne pas vivre seul
On vit comme ceux qui veulent
Se donner l’illusion
De ne pas vivre seuls

Une fois de plus, la Diva nous offre un texte puissant et fort pour échapper à ce sentiment lugubre. La solitude est personnifiée à la fin de la chanson. La personne aimée se confond avec la solitude. On vit avec elle dans nos souvenirs et dans les moindres petits riens. Le floue laisse ainsi la place aux faux espoirs… Dalida nous présente le plus triste des compagnons : l’illusion.

Retrouvez Dalida dans des émissions jamais revues sur notre plateforme de streaming !

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.