Daniel Guichard - L'origine de Mon vieux

Daniel Guichard - L'origine de Mon vieux

Dès les premières notes, nous avons les larmes aux yeux et les frissons nous envahissent progressivement. Cette chanson, nous l’avons tous déjà entendu. Que l’on soit enfant où adulte, l’évocation du père est un sujet qui émeut toutes les générations. Vous l’aurez compris, aujourd’hui nous allons revenir sur le titre intemporel de Daniel Guichard : Mon vieux.

De l’oubli au succès

Avant de nous émouvoir sur les paroles, penchons-nous sur l’origine de Mon vieux. Nous sommes en 1962, la parolière Michelle Senlis écrit un texte touchant sur son père. Son ami Jean Ferrat compose la musique. L’année suivante, Mon vieux est chanté par deux chanteurs peu connus du public : Jacques Boyer et Jean-Louis Stain.

Malheureusement, la chanson tombe dans l’oubli. En 1974, l’éditeur Gérard Meys croise dans les studios de Barclay, un certain Daniel Guichard. Le jeune chanteur vient de connaitre le succès avec La Tendresse et Faut pas pleurer comme ça. Cette année-là, le chanteur souhaite dédier une chanson à son père décédé quand il avait 15 ans. L’éditeur décide alors de lui proposer plusieurs maquettes dont la chanson Mon vieux.

Guichard découvre ainsi la version enregistrée par Jean Ferrat en personne et tombe sous le charme de ce vers : “Dans son vieux pardessus râpé”.

Conquis, il demande la permission à Michelle Senlis de modifier le texte et de le rendre plus personnel. L’appropriation de la chanson en fera le succès intergénérationnel que nous connaissons.

Un texte universel

Pourquoi cette chanson nous fait verser une larme à chaque écoute ? Tout simplement parce que tout le monde peut s’identifier au texte. Daniel Guichard nous livre l’histoire de millions d’enfants : celle d’un père travaillant dur, partant le matin tôt et rentrant tard le soir. On se reconnait dans la difficulté de lui dire ce que l’on ressent. Lorsque la vie décide de nous séparer de lui, nous avons ou nous aurons tous 15 ans.

En effet, ce regret de ne pas partager ses sentiments avec son père est le point central de la chanson. Le manque du père touche au plus profond quel que soit l’âge.

Dire que j’ai passé des années
A côté de lui sans le regarder
On a à peine ouvert les yeux
Nous deux

J’aurais pu, c’était pas malin
Faire avec lui un bout de chemin
ça l’aurait peut être rendu heureux
Mon vieux

Mais quand on a juste 15 ans
On n’a pas le cœur assez grand
Pour y loger toutes ces choses-là
Tu vois.

Dans le dernier couplet, Daniel Guichard nous touche au plus profond. Le chanteur brosse le portrait de “son vieux”. Pourtant, son père n’étant plus de ce monde l’homme qu’il est aimerait simplement partager des instants avec son “papa”.

Maintenant qu’il est loin d’ici
En pensant à tout ça, je me dis
J’aimerais bien qu’il soit près de moi
Papa.

Une chanson inoubliable qui restera gravée dans les coeurs et les mémoires de millions de français.

Pour retrouver Daniel Guichard dans des émissions jamais revues, rendez-vous sur notre plateforme de streaming !

En ce moment sur Melody
Clips
Clips

Clips

03:30

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.