Destiny's Child : Michelle Williams internée en hôpital psychiatrique

Par Thierry Cadet
Le 19 juillet 2018
4 mins

En 1998, le groupe féminin américain de R’n’B DESTINY’S CHILD, porté par BEYONCÉ, Kelly ROWLAND et Michelle WILLIAMS, dévoilent en France un premier single « No No No« . Rejoint l’année suivante par « Bills, Bills, Bills« , puis par le tube « Say My Name » en 2000 avec la consécration que l’on sait. Cet été, vingt ans après ses débuts, la chanteuse Michelle WILLIAMS s’est faite interner de son plein gré dans un établissement spécialisé dans les troubles mentaux, situé à quelques kilomètres de Los Angeles, afin de soigner une dépression.

Sujette à de graves périodes de dépression depuis des années, l’interprète de « Independant Women » ou de « Survivor » a diffusé mardi dernier un communiqué sur ses réseaux sociaux. « Pendant des années, je me suis battue pour sensibiliser les gens aux maladies mentales et pour les aider à reconnaître quand il est temps de demander de l’aide, du soutien et des conseils à ceux qui les aiment et qui se soucient de leur bien-être. J’ai récemment écouté le conseil que je donne à des milliers de personnes aux quatre coins du monde et je suis allée chercher de l’aide auprès de professionnels. Aujourd’hui, je suis fière, heureuse, et saine, d’être ici en tant que personne qui continuera de donner l’exemple en défendant inlassablement le bien-être de ceux qui en ont besoin« . Invitée dans l’émission « The Talk » sur la chaîne CBS en octobre dernier, elle avait même avoué avoir envisagé de se suicider.

Tout au long de sa carrière, le girlsband DESTINY’S CHILD dévoile quatre albums studio et décroche quatre n°1 aux Etats-Unis. BEYONCÉ, Kelly ROWLAND et Michelle WILLIAMS vendent plus de 60 millions de disques en tant que groupe et permettent à DESTINY’S CHILD de devenir l’un des groupes féminins ayant vendu le plus de disques à travers le monde, à l’instar des SUPREMES ou des SPICE GIRLS.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Quinze ans après leur dernier album « 3D« , les filles de TLC (un autre girlsband majeur des années 90) sont de retour à deux avec un nouvel opus éponyme (une version deluxe est parallèlement sortie avec d’anciens titres remastérisés), porté par le très efficace « Way Back« , au featuring de SNOOP DOG (voir sur ce lien).

Vous connaissez assurément leur tube « No Scrubs« . C’est une 5ème place au Top en 1999 pour cette chanson qui remportera le trophée de la « Meilleure chanson R’n’b » aux 42ème Grammy Awards. TLC est composé de Lisa LOPES alias « Left Eye » (décédée dans un accident de voiture en 2002), Tionne « T-Boz » WATKINS et Rozonda « Chilli » THOMAS. Au total, le girlsband TLC décroche dix singles classés dans le Top 10 aux États-Unis dont quatre classés n°1, ainsi que quatre opus certifiés multiplatine.

Par Thierry Cadet