Entrez dans le jardin d'Etienne Daho

Entrez dans le jardin d'Etienne Daho

Quatre ans après son dernier album solo "Les chansons de l'innocence retrouvée" paru en 2013 (et certifié disque de platine), "Blitz" est disponible depuis l'automne, produit par ce dernier et par Fabien WALTMANN. Un nouvel album introduit par le clip du premier extrait "Les flocons de l'été", à présent rejoint par celui du "Jardin". "Il ne faut pas déflorer les chansons" confie sur l'antenne d'Europe 1 celui qui a reçu en février dernier une Victoire de la Musique d'honneur saluant l'ensemble de sa carrière. L'album a été composé et enregistré à Londres, où vit l'artiste. "C'est une erreur de dire ce que veut dire une chanson parce que ça empêche l'auditeur de pouvoir y mettre sa vie, ses émotions... Une chanson est réussie quand on se dit : "ça raconte ce que je vis, c'est moi'".

Etienne DAHO est né le 14 Janvier 1956 à Oran, en Algérie. Après avoir passé toute son enfance à Oran, il part avec son oncle et sa tante en métropole à l'âge de huit ans tout d’abord à Reims avant que son oncle ne soit muté à Rennes où ses sœurs le rejoindront. Etienne DAHO découvre alors grâce à ses sœurs, la pop anglaise et les sonorités de la Motown. En 1981, le jeune homme enregistre "Mythomane" son premier album avec les musiciens de MARQUIS DE SADE et JACNO à la production. Si les éloges de la presse lui font plaisir, les ventes ne décollent pas. Par la suite, il dévoile le titre inédit "Le grand sommeil", qui obtient alors un joli succès qui lui permet de sortir en 1984 "La notte, la notte" un second opus produit par Frank DARCEL, qui sera certifié double disque d’or, grâce notamment au tube "Week-end à Rome" qui lui ouvrera de nombreuses portes, dont celle de l’Olympia au printemps 1985.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Jusqu'au 29 avril prochain, à la Philharmonie de Paris (Musée de la Musique), a lieu l'expo "Daho l'aime pop !", une véritable plongée dans la pop culture des années 80, associant photographie et musique. Tout au long de sa carrière, en multipliant hommages, reprises et collaborations, Etienne DAHO a montré qu’il était un exceptionnel passeur d’histoires et d’images. Il est aussi un photographe méconnu. Depuis quelques années, il témoigne de l’émergence passionnante des nouveaux jeunes gens modernes (Flavien BERGER, LA FEMME, LESCOP ou CALYPSO VALOIS), qui reconnaissent à leur tour son influence. Parrain de la nouvelle génération, il donne à voir, à travers son histoire et ses influences, une vision unique de la French Pop. La Philharmonie propose ainsi de découvrir ses portraits inédits des nouveaux habitants de la planète pop, au cœur d’une sélection personnelle de photographies iconiques illustrant sept décennies de la chanson française. La voix unique d’Etienne DAHO guide le visiteur dans l’exposition (voir sur ce lien).

Par Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.