Eurovision 2016 : la France devra désormais se produire en demi-finale

Par Thierry Cadet
Le 23 septembre 2015
3 mins

Exempts jusqu'à présent de leur présence en demi-finale, les pays du Big Five (dont la France) devront à présent s'y produire. Selon un rapport réalisé à Berlin la semaine dernière suite à une réunion du groupe de référence du Grand Prix Eurovision de la Chanson, les plus gros contributeurs du concours (la France, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni), ainsi que le pays qui accueille le concours chaque année, devront désormais présenter leur candidat lors des demi-finales, et ce dès l'édition prochaine, qui se tiendra à Stockholm en Suède. En revanche, cette modification ne remet pas en cause la qualification automatique des six pays pour la finale. "Ça sera tellement mieux de voir le Big Five et le pays hôte sur la scène de l'Eurovision, de voir les prestations telles qu'elles seront proposées lors de la finale" explique le superviseur exécutif du concours. "Cela permettra aux six pays en question de gagner en notoriété lors de la diffusion des demi-finales à travers l'Europe, ainsi que de disposer d'un temps de répétition plus important. Puisque ces pays n'apparaissaient qu'en finale jusqu'alors, ils arrivaient dans la ville organisatrice plus tard que les autres et disposaient de moins de temps pour répéter".

Rappelons qu'en mai dernier, notre pays avait terminé sa course sur l'antépénultième marche du classement avec seulement… quatre points. Nathalie ANDRÉ, la directrice des programmes de France 2, a admis pour la première fois, que Lisa ANGELL (qui déclarait avoir "honte" après sa prestation) n'était pas la bonne candidate pour l'Eurovision (voir sur ce lien). "La participation de la France n'est pas à remettre en cause, mais la prestation du prochain représentant français, en 2016, devra effectivement être plus moderne. Si c'était à refaire, je referais tout le contraire. J'étais énervée et triste pour mon artiste que je continuerai à soutenir. Nous avons pris un coup de bâton sur la tête. Ma connerie est d'y être allée avec une voix plutôt que d'y être allée avec Enrique IGLESIAS. Je suis prête à prendre ma revanche pour 2016 et je m'y mets dès aujourd'hui" confiait Nathalie ANDRÉ à lemediaplus.com.

Attention cela dit, au delà du show, il est primordial d'avoir une bonne chanson. La défaite de TWIN TWIN en 2014, moderne mais sans bonne chanson, doit (aussi) nous servir de leçon.

Thierry Cadet