France Gall - Si maman si - Une chanson sur une vie ratée ?

France Gall - Si maman si - Une chanson sur une vie ratée ?

Si l’on devait définir le style de Michel Berger, un seul mot nous viendrait à l’esprit : mélancolie. En effet, ses compositions et ses textes sont teintés par ce sentiment à la fois tendre et tragique.

Lorsque Michel Berger écrit Si maman si pour France Gall en 1977, la chanteuse connaît bien l’univers du jeune compositeur. Ainsi, la chanson fait partie d’un album concept Dancing Disco. Pourtant, même si le titre n’a rien d’un tube disco, ce dernier reflète bien l’univers de Michel Berger et de France Gall.

Aujourd’hui revenons sur ce titre magnifique !

L’ambivalence de la mélancolie

Peut-on tout dire à sa maman ? C’est la question que l’on se pose en écoutant Si maman si. En effet, France Gall chante la vie d’une femme perdue. Le manque de repère est omniprésent dans la chanson. Dans une confidence à sa mère, la chanteuse évoque une vie sans réel sens et dont les rêves ont été délités :

Et le temps défile comme un train
Moi je suis à la fenêtre
Je suis si peu habile que demain
Le bonheur passera peut-être
Sans que je sache le reconnaître

En se confiant à sa mère, France Gall décrit sur un avenir gris, sans réelle opportunité de bonheur. Le temps passe, et elle s’en rend compte. En cultivant sa mélancolie, la chanteuse s’aperçoit qu’elle passe certainement à côté du bonheur et plus généralement à côté de sa vie. De plus, l’évocation des difficultés sentimentales se fait tout au long de la chanson en décrivant un cœur meurtri.

Le cœur est en proie aux pleurs et aux rires qui sont les symboles mêmes de la mélancolie. L’ambivalence dans les émotions est confiée indirectement à sa mère grâce à ces vers :

Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon cœur aussi

La routine, les échecs et le manque d’amour en font une chanson terriblement mélancolique. Et c’est ce que l’on souhaite en écoutant Michel Berger non ? Enfin, il est intéressant de mettre dans la même playlist Si maman si et allo maman bobo d’Alain Souchon. En effet, les deux chansons évoquent l’appel à la mère quand quelque chose ne va pas. Quand le blues est trop fort, une mère restera toujours la personne privilégiée à qui parler.

En cette semaine consacrée à France Gall, rendez-vous sur notre plateforme de streaming pour la retrouver dans des émissions jamais revues !

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.