Francesca SOLLEVILLE, Nilda FERNANDEZ, Bertrand CANTAT : hommage à Mano SOLO, le fils de CABU

Par Thierry Cadet
Le 13 mai 2015
2 mins

C'est à l'occasion des cinq ans de sa disparition, que Mano SOLO (le fils du défunt CABU) se verra rendre hommage par le groupe LES HURLEMENTS D'LÉO et tout un collectif d'artistes, regroupant notamment Francesca SOLLEVILLE, Nilda FERNANDEZ, Bertrand CANTAT, ZEBDAMELISSMELL (lauréate du premier Prix Moustaki), pour ne citer qu'eux. "Chacun vient chanter Mano SOLO à sa manière, emmenant l'artiste chez eux sans jamais le travestir. De toutes façons, impossible de faire rentrer ses chansons là où elles ne veulent pas aller. L'idée d'enregistrer les chansons avec des invités fait rapidement son chemin. Rassembler les frangins et frangines de route et d'esprit autour d'une vingtaine de titres" déclare la formation java-chanson-punk-caravaning bordelaise.

La grande Francesca SOLLEVILLE porte "Le monde entier" avec une tremblante intensité, Nilda FERNANDEZ apporte une belle sensualité à "Allo Paris", les toulousains de ZEBDA regardent "Les habitants du feu rouge" avec la même fraternité déchirée. Et déchirante. L'incandescente MELISSMELL ("La rouille"), le compagnon de route bordelais Bertrand CANTAT ("Allez viens"), tous seront réunis le 10 juin prochain sur ce double album "Les Hurlements d'Léo chantent Mano Solo". Le générique de cet hommage à Mano SOLO, de la tribu de Mano, reflète une certaine idée de la chanson francophone des quarante dernières années : rebelle et joyeuse, orchestrale et intime.

Thierry Cadet