Francis Lalanne relance son "Chant des supporters" en soutien aux Bleus

Par damien_louvetys
Le 13 juin 2018
3 mins

Passionné du ballon rond, Francis LALANNE exhume son « Chant des supporters » en vue de l’actuelle Coupe du Monde. Un hymne aux Bleus et à leurs fans, créé lors de l’Euro 2016 et remis au goût du jour. « Amis et amies du foot et de l’équipe de France, ce 9 juin j’ai repris avec vous mon chemin de supporter. Et comme il convient à chaque départ, j’ai composé pour la famille que nous formons dans les stades et dans nos cœurs, un nouveau « Chant du départ » destiné à nous accompagner sur la route jusqu’au bout de la compétition; quel que soit l’issue » écrit-il sur son blog Huffingtonpost. « Que ce chant enregistré avec mes amis les Corsaires de Dunkerque nous garde unis jusqu’à la fin, et solidaires de ceux qui défendront nos couleurs sur le terrain » poursuit-il.

Francis LALANNE est né en 1958 à Bayonne dans une famille cosmopolite : grands-parents maternels libanais, grands-parents paternels béarnais et basques, mère née en Uruguay, père diplomate basque des Nations unies au Moyen-Orient. Il est le frère du guitariste Jean-Félix LALANNE et du réalisateur René MANZOR (pour qui il chantera la B.O du film « Le passage » en 1987, « On se retrouvera« ). En 1979, il enregistre son premier album « Rentre chez toi« . Parmi ses grands succès, notons aussi « La maison du bonheur » (1979), « Toi mon vieux copain » (1981), « Pleure un bon coup ma p’tite Véro » (1981), « La première fois qu’on m’a dit je t’aime » (1981) ou « Reste avec moi » (1992).

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il y a un an, Francis LALANNE était en promotion pour les besoins de son album de reprises de Léo FERRÉ « A Léo« , invité par Canal+ dans l’émission « Le Petit Journal« . C’est là, que bon an mal an, il y a revisité… « La Marseillaise« . Le chanteur est revenu aussi sur la récente agression d’un journaliste de Canal+, Louis MORIN, lors du meeting de François FILLON. « C’est formidable ce qu’il se passe en ce moment, parce que la révolte gronde. Et la révolte gronde à l’intérieur même du système. Il y a un combat entre les journalistes qui veulent résister, et ceux qui sont au service du pouvoir politico-financier. Et je salue ce jeune homme, et je vous salue, ce jeune homme honore sa profession« . Le présentateur n’a pas oublié de préciser que « le clan FILLON » s’était excusé auprès du journaliste et de la chaîne.

Par Damien Louvetys