François Feldman : son nouveau clip après 13 ans d'absence !

Par Thierry Cadet
Le 9 mars 2018
3 mins

François FELDMAN était au sommet au carrefour des années 80 et 90 avec pas moins d’une dizaine de tubes à son actif, des « Valses de Vienne » à « Joue pas« , en passant par « Rien que pour toi« , « Je te retrouverai« , « Petit Frank« , « Magic Boul’vard » ou « Joy« . Le chanteur, qui n’a pas enregistré une seule nouvelle chanson en 13 ans, est de retour en ce presque printemps 2018 avec un nouveau single, clippé : « You Want Every Night« .

Il s’agit en réalité d’une reprise de son premier 45 tours. François FELDMAN, qui a grandi au son de la musique soul américaine — Marvin GAYE, Stevie WONDER, James BROWN, fait la connaissance en 1980 de l’auteur compositeur Ernest SALFATI, avec qui il décide de prendre une tangente musicale inspirée de la musique disco funk américaine. C’est dans cet esprit qu’il enregistre « You Want Every Night » avec son groupe YELLOW HAND.

Réutilisation des infos interdite sans citer clairement Melody (Source : melody.tv).

François FELDMAN, c’est six années de plein succès, des millions de disques vendus, des concert sold-out (notamment Bercy), puis – à l’instar de Jeanne MAS, un passage radical de la lumière à l’ombre (voir sur ce lien). En 1993, l’album « Indigo » ne rencontre pas le succès escompté. Probablement dû à un manque de bonnes chansons. François FELDMAN commence alors une longue traversée du désert, malgré de nombreuses tentatives échouées dont « A contre-jour« , un concept dance qui le détournera définitivement du public qui l’avait fait star.

Pis, un malheureux incident viendra l’achever sans ménagement, François FELDMAN, présent sur le plateau du Téléthon en 1996, se lance dans le live de son tube « Joue pas« , devant un public composé essentiellement de myopathes en fauteuils roulants, et lance un malheureux « Allez, tout le monde debout !« , avant de se rendre compte de sa maladresse, et de tenter de se rattraper avec un « …là-bas ! » s’adressant au balcon. Mais le mal est fait, la séquence fera les choux gras du « Zapping » de Canal+, et signera l’arrêt définitif de la carrière médiatique du chanteur.

Par Thierry Cadet