Frédéric FRANÇOIS tire son avantage du clash suscité par Frank MICHAEL

Par Thierry Cadet
Le 2 juin 2014
3 mins
La polémique suite aux propos de Frank MICHAEL concernant Frédéric FRANÇOIS, pourrait finalement tourner en la faveur de ce dernier. En effet, l’interprète de « Je t’aime à l’italienne » s’envole au Top officiel des ventes de disques en France avec pas moins de 100 places gagnées cette semaine pour son album « Amor Latino », devançant ainsi Frank MICHAEL. Il ne faut pas me parler de Frédéric FRANÇOIS, c’est quelqu’un que je ne supporte pas. Je suis ami avec tout le monde. Salvatore ADAMO (ndlr : par ailleurs à l’honneur d’une semaine spéciale sur Melody) est un ami, Johnny HALLYDAY est un ami, tous les plus grands sont des amis mais cette personne-là, ça ne passe pas. Il n’y a pas d’atomes crochus entre nous. Je lui fais de l’ombre, il est jaloux parce que je vends beaucoup plus que lui avait déclaré Frank MICHAEL à nos confrères du « Dauphiné Libéré.
 

 

©Pure Charts 
 Classement du Syndicat National de l’Edition Phonographique (SNEP), établi par GFK Music 
(du 19 au 25 mai 2014)
 
S’il est vrai que les ventes du dernier album de Frédéric FRANÇOIS sont en deçà de celles de « Encore quelques mots d’amour » (70 000 contre 110 000), dernier opus en date de Frank MICHAEL (sortis sensiblement sur la même période – en novembre dernier), l’avantage revient au premier sus-cité sur la longueur de sa carrière. Du haut de ses 64 ans, le crooner italien n’a pas à rougir de ses ventes de disques, car avec plus de 35 millions de disques vendus en 45 ans de carrière, il dépasse aisément les 10 millions de disques vendus en 40 ans de carrière pour son rival supposé, Frank MICHAEL. Supposé ? La femme de l’ami Frédo a déjà répondu au journal « France Dimanche ». Je ne sais pas quelle mouche l’a piqué ! Compte tenu qu’en plus, nous ne nous sommes jamais rencontrés. Non, vraiment, je ne comprends pas. Et comme dirait mon mari : « Il y a bien de la place pour tout le monde ! ».

 Thierry Cadet