Georges Chelon porte son nouvel album à l'Olympia

Par Thierry Cadet
Le 28 août 2019
3 mins

Georges CHELON a connu la gloire dès 1965 en pleine période yéyé, grâce notamment à « Père prodigue » (suivront « Sampa » ou « Morte saison« ). L’année suivante, il reçoit le Prix de l’Académie Charles Cros, présenté comme le nouveau BRASSENS par les médias. Par la suite c’est sur scène que Georges CHELON se distingue et assure les premières parties d’Alain BARRIÈRE et Salvatore ADAMO. Durant la décennie 70, Georges CHELON sort une dizaine d’albums, avant de connaitre une célébrité moins intense mais reste toujours présent sur le devant de la scène. Il sera nommé Chevalier des Arts et Lettres en 1985 puis Chevalier de l’ordre national du Mérite en 2011, et il y a quelques années seulement, il recevra la Légion d’Honneur.

En 2016, Georges CHELON fêtait ses 50 ans de carrière. Le prolifique créateur publiait aussi un nouvel album, il y a deux ans, « On n’est pas tout seul« , à qui il a donné un successeur en janvier dernier : « Parenthèse » (à commander sur ce lien). L’interprète de « La belle endormie » se produira par ailleurs sur la scène de l’Olympia, le 15 septembre prochain, en matinée. « Disons que la première partie est un peu plus intimiste avec des chansons un peu plus anciennes. Je serai entouré d’un bassiste, d’un percussionniste et de Pilou, mon fidèle parmi les fidèles. Je « ferai » le guitariste. La deuxième partie sera plus enlevée, avec des chansons plus récentes ou carrément inédites (« Notre-Dame » et « Essayez Dieu » !!!!). S’ajouteront aux musiciens précitées, un pianiste et un guitariste (un vrai). Voilà, le tout devrait faire dans les deux heures quinze ou vingt minutes » confie l’artiste, âgé de 76 printemps.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il y a trois ans, Isabelle AUBRET proposait à ses fans un nouvel album de compositions originales – dix ans après son prédécesseur, « 2006« . « Allons enfants » contient dix-huit nouveaux morceaux, signés des fidèles Michèle SENLIS (sur une composition de Roger LOUBET), Claude LEMESLE (sur des musiques de Gilbert MONTAGNÉ, Roland VINCENT, Jean-Pierre BOURTAYRE, Christian PIGET ou Samuel LEROY), mais aussi Jean-Marc RIVIÈRE ou… Georges CHELON (voir sur ce lien). La chanteuse a également enregistré un titre de Jacques DEBRONCKAERT. Dix-huit chansons empreintes d’authenticité.

Par Thierry Cadet