Hervé VILARD chantera les grands auteurs au Théâtre La Bruyère

Par Thierry Cadet
Le 26 novembre 2014
3 mins

Hervé VILARD, accompagné d'un trio (batterie, piano, basse) reprendra ses tubes, mais aussi désireux d'enrichir son public de textes plus nobles, les mots de Louis ARAGON, Marguerite DURAS, Jean GENET, Léo FERRE, Serge GAINSBOURG, Guy BEART, Maurice FANON, Jacques PREVERT, Jean-Roger CAUSSIMON ou Eugène IONESCO sur la scène du Théâtre La Bruyère de Paris, du 8 au 19 janvier 2015. Le spectacle posera également ses valises le 24 janvier au Casino de Dunkerque, le 28 février à Savigny-sur-Orge ou le 3 mai prochain au Forum de Liège… Quand j'ai commencé comme disquaire à Paris, quand j'avais 15-16 ans, je n'étais pas fan des yéyés mais de BREL, MOULOUDJI… J'étais privilégié car nous avions en cliente LA CALLAS. Ce sont ces chansons-là que je vais interpréter avec trois musiciens de jazz. Il y aura "Ces petits riens" de GAINSBOURG, "Le café littéraire" d'Alain LEPREST, des chansons d'ARAGON, PREVERT, Colette MAGNY… Mais aussi mes classiques. Je ne peux pas donner un concert sans "Capri c'est fini", "Nous"… Le public vient aussi pour cela confie-t-il à nos confrères du berry.fr

René Villard aka Hervé VILARD est né le 24 juillet 1946 à Paris, d'une vendeuse de violettes, prénommée Blanche (originaire de Dordogne), qui travaillait à l'extérieur du Théâtre des Variétés. Il est auteur-compositeur-interprète français. À 14 ans, Hervé VILARD décide que la musique sera son avenir. Le jeune homme se rend à Paris et débute sa carrière au début des années 60 aux côtés de Michelle TORR et CHRISTOPHE, avec lesquels il partira en tournée. En 1965, "Capri c'est fini", lui apporta un immense succès. Il fréquente personnellement DALIDA ; cette dernière le parraine. En 1967, Hervé VILARD révèle publiquement son homosexualité, devenant ainsi le premier artiste français à faire son coming out. Son dernier album de chansons originales remonte à 1997 ; il y a dix-sept ans paraissait "Simplement" chez Tréma.

Thierry Cadet