Hervé VILARD fera ses adieux à l'Olympia

Par Thierry Cadet
Le 12 juillet 2017
3 mins

Nous vous en parlions déjà l'an dernier, Hervé VILARD a décidé de mettre un terme à sa carrière (voir sur ce lien). En tout cas de chanteur de variétés. "Je termine mes galas prévus en 2016, et l'an prochain, je ferai mes adieux ! Je ne sais pas encore comment va s'organiser cet ultime tour de chant, mais je veux bien faire les choses. En 2017, j'aurai plus de 70 ans, et je pense qu'il sera temps de voir la vie autrement" confie-t-il à nos confrères de "France Dimanche".

Finalement les adieux de l'interprète de "Capri c'est fini" auront lieu au printemps 2018, les 5 et 6 mai, à l'Olympia. Deux ultimes concerts parisiens, avant la fin. "Je ne veux pas deve­nir un vieux chan­teur rabougri, qui tremble de la mâchoire, comme j'en vois beau­coup. Je n'ai aucune envie de faire pitié. J'ai eu une belle vie, une belle histoire, et je veux qu'elle reste belle ! Je ne veux plus aller sur les places publiques, gueu­ler "Médi­ter­ra­néenne" les bras au ciel ou "Capri c’est fini"… “Mon amour, tu sais, t’es parti, je suis revenu, mon amour, mon bel amour, je t’aime enco­re…” Non, à 80 ans, ça ne veut plus rien dire. Tout ça, c’était un rêve, et on ne détruit pas les rêves".

René Villard aka Hervé VILARD est né le 24 juillet 1946 à Paris, d'une vendeuse de violettes, prénommée Blanche (originaire de Dordogne), qui travaillait à l'extérieur du Théâtre des Variétés. Il est auteur-compositeur-interprète français. À 14 ans, Hervé VILARD décide que la musique sera son avenir. Le jeune homme se rend à Paris et débute sa carrière au début des années 60 aux côtés de Michelle TORR et CHRISTOPHE, avec lesquels il partira en tournée. En 1965, "Capri c'est fini", lui apporta un immense succès. Il fréquente personnellement DALIDA ; cette dernière le parraine. Son dernier album de chansons originales remonte à 1997 ; il y a vingt-ans paraissait "Simplement" chez Tréma.

Thierry Cadet