Jacques Chirac est mort : il les avait inspirés en chansons

Jacques Chirac est mort : il les avait inspirés en chansons

L’ex-président de la République française, du 17 mai 1995 au 16 mai 2007, nous a quittés. Jacques CHIRAC s’est éteint paisiblement à l’âge de 86 ans, des suites d’une maladie évolutive. “Le président Jacques CHIRAC s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement” a déclaré son gendre, Frédéric SALAT-BAROUX, époux de Claude CHIRAC. Il avait été pris en charge en septembre 2016 pour le traitement d’une infection pulmonaire. A cette époque, son retour du Maroc, où il séjournait avec son épouse Bernadette, avait été avancé de 24 heures sur avis des médecins, selon un proche.

Cet homme de pouvoir aura, de tous temps, inspiré ses contemporains d’artistes. En 1988, PARABELLUM dévoile “Anarchie en chiraquie” (repris par SVINKELS en 2002, lors du deuxième tour de l’élection présidentielle). MANO NEGRA, le groupe porté par Manu CHAO, accuse Jacques CHIRAC en 1988, d’avoir contribué à l’assagissement des nuits parisiennes par sa politique municipale à l’époque où il était maire de Paris. Puis, ZEBDA décroche un hit en 1993 avec “Le bruit et l’odeur” (reprenant l’expression extraite d’un discours de Jacques CHIRAC prononcé en 1991 et connu comme ‘Le discours d’Orléans’, qui portait sur un éventuel recadrage de la politique d’immigration française).

Durant les années 2000, SINSEMILIA ouvre son album “Debout, les yeux ouverts” (celui contenant le tube “Tout le bonheur du monde“) par “Bienvenue en Chiraquie“, SAÏAN SUPA CREW chante “Jacko” en 2005, et LES WAMPASChirac en prison” l’année suivante. Enfin, “Jack Chirac” du groupe ULTRA VOMIT est dévoilé sur l’album “Objectif : Thunes” il y a onze ans.

En 2011, ALDEBERT sort son album “Les meilleurs amis“, sur lequel se trouve “Un dernier foot sous Chirac“, coécrit avec Benoît DORÉMUS. Selon ALDEBERT, c’est au cours d’une soirée (arrosée selon ce dernier) en 2007, que Benoît DORÉMUS lui aurait présenté l’ébauche de cette chanson née le jour de l’élection de Nicolas SARKOZY et qui a donc été finie avec ALDEBERT, reprise finalement par celui-ci sur son disque.

En 2016, c’est MAXENSS qui lance un clip “La quéquette à Jacques Chirac“. Tout un programme. “Hymne à la génération 90, j’ai mis tous mes souvenirs de cour de récré en une chanson bien fat. Partage si tu veux voir la quéquette à Jacques CHIRAC” écrit le jeune chanteur sur sa page Facebook. Le clip, lui, culmine à plus de trois millions de vues.

Par Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.