Jean-Baptiste Guegan, disque de platine, dévoile le clip de "Puisque c'est écrit"

Jean-Baptiste Guegan, disque de platine, dévoile le clip de "Puisque c'est écrit"

En quarante-cinq jours, le premier album du sosie vocal de Johnny, Jean-Baptise GUEGAN, est certifié disque de platine, pour plus de 100 000 passages en caisse. Porté d’abord par le single “Retourner là-bas“, voici qu’il l’est à présent par “Puisque c’est écrit“, son successeur. “100 000, c’est ce qu’on espérait faire sur la totalité de l’album, autrement dit sur un an et demi. Avec la crise du disque, c’est juste colossal ! Jean-Baptiste le gère très bien. Les chiffres ne l’affolent absolument pas. Tout ce qui l’intéresse c’est de monter sur scène et plus la scène est grande, plus ça l’excite !” se félicite son manager Christophe PORQUER.

Michel MALLORY, l’auteur des chansons, ne tarie pas d’éloges sur son poulain : “Quand il m’a dit bonjour, ça m’a bluffé. Il a les mêmes cordes vocales et les mêmes défauts“. Si les fans sont divisés sur les réseaux sociaux, les chiffres de ventes montrent qu’une partie du public de Johnny le suit. “Il comble le manque” avoue Brigitte, 63 ans. “Johnny me manque et Jean-Baptiste me rappelle par sa voix et son humilité mon idole. J’espère qu’il va se faire un nom, car c’est un vrai artiste” poursuit-elle. “Il ne cherche pas à imiter Johnny. Si c’était le cas, cela ne nous intéresserait pas” renchérit Béatrice. Ah bon ? Rappelons quand même que son spectacle s’appelle “La voix de Johnny“. Avec ce dernier, Jean-Baptise GUEGAN partira à l’assaut des Zéniths de France.

Popularisé grâce à sa participation à l’émission “La France a un incroyable talent” sur M6, le sosie vocal de Johnny HALLYDAY, Jean-Baptiste GUEGAN dévoile un opus contenant douze titres qui étaient destinés à Johnny HALLYDAY, écrits et composés par Michel MALLORY. Ce dernier l’a avoué dans une interview donnée à nos confrères de RTS Un, en Suisse ; selon lui, c’est bien le disque tout entier qui était destiné au taulier. Johnny devait en effet s’envoler à Nashville pour enregistrer ce qui devait être son ultime disque.

Par Damien Louvetys

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.