Jean-Jacques Debout : "Ça m'a fait de la peine de voir qu'on a mis Booba en prison"

Jean-Jacques Debout : "Ça m'a fait de la peine de voir qu'on a mis Booba en prison"

Depuis quelques jours, la rixe survenue le 1er août dernier entre les rappeurs BOOBA et KAARIS, dans le Hall 1 de l'aéroport d'Orly, fait le chou gras des médias. Suite au saccage d'une boutique, le groupe Aéroports de Paris a porté plainte contre quatorze individus dont les deux rappeurs pour "troubles à l’ordre public" et "mise en danger de la vie d’autrui". La rixe entre les deux hommes et leurs proches a en effet empêché la mise en place d’un périmètre de sécurité autour d’un bagage abandonné — et entraîné la fermeture temporaire du Hall 1, retardant ainsi le départ de nombreux vols.

Mais ce qu'il y a de plus insolite encore, est l'information révélée par Jean-Jacques DEBOUT, au sein d'une vidéo diffusée sur le Twitter du journaliste de CNews, Pascal PRAU. Le mari de Chantal GOYA évoque le jour où le rappeur BOOBA a téléphoné à son épouse pour lui demander l'autorisation d'utiliser le nom du petit ourson. "Il l'a appelée pour lui demander si elle lui donnait l'autorisation de s'appeler BOOBA. Je me trouvais devant Chantal au moment où il a appelé. Elle lui dit : "Je vais demander à mon mari puisque c'est lui qui a écrit la chanson". Je lui ai dit : "Si ça vous fait plaisir, je n'y vois aucun inconvénient". Il était très poli et très gentil" confie Jean-Jacques DEBOUT. BOOBA voulait s'appeler comme ça "parce qu'il l'écoutait quand il était petit".

Le procès de BOOBA et KAARIS pour "violences aggravées" après leur bagarre à Orly mercredi a été renvoyé au 6 septembre. Le tribunal a décidé de maintenir les deux rappeurs en prison ainsi que neuf de leurs proches. Le premier clan est détenu à Fleury-Merogis, l'autre à Fresnes. "Ça m'a fait de la peine de voir qu'on a mis BOOBA en prison" a conclu Jean-Jacques DEBOUT, avec humour.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

"Bouba" est un dessin animé japonais de 26 épisodes de 26 minutes créé en 1977 par Nippon Animation, et diffusée, en France, à partir du 21 décembre 1981 sur FR3 (anciennement France 3). En 1982, Chantal GOYA décroche un tube avec la chanson de Jean-Jacques DEBOUT, servant de générique à la version française de la série.

Par Thierry Cadet

Programmes avec Chantal GOYA & Jean-Jacques DEBOUT

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.