Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
© MPP

Jean-Michel JARRE est l’un des plus célèbres compositeurs de musique électronique au monde. Fierté nationale, bijou international, il aurait vendu au cours de sa carrière plus de 85 millions de disques sur le globe. Parmi ses plus grands succès, des musiques de films. Retour sur sa carrière dans la musique de cinéma.

 

A l’occasion des 50 années de carrière couronnées de succès de Jean-Michel JARRE, Melody revient sur les musiques de films que le français a composées.

Passionné aussi bien de musique que de cinéma, l’artiste fait ses débuts dans l’univers du grand écran avec un petit rôle de musicien dans le film “Les garçons et les filles” en 1967. Mais ce qui l’intéresse, ce n’est pas de jouer la comédie, c’est de composer, voire d’arranger la musique, de faire du son.

Et il commence très fort : en 1973, c’est la BO du film “Les granges brûlées” qu’il compose. Un film avec deux monstres sacrés du cinéma français, Alain DELON et Simone SIGNORET : pour un début, c’est plutôt prometteur ! La musique du film, entièrement signée par l’artiste, fera même l’objet d’un album, “Deserted place”.

© MPP

Dire que l’artiste a tapé dans l’œil des cinéastes relève de l’euphémisme !

Les succès de ses albums “Oxygène”, en 1976 et “Equinoxe” en 1978, inspirent énormément les réalisateurs qui décident d’utiliser aussi certains de ces titres dans leurs long-métrages. Ainsi, Peter Fleischmann, réalisateur allemand très en vogue à l’époque, complète son film “La maladie de Hambourg” avec des musiques du compositeur français. De même, Ray Pollak, cinéaste suédois, conscient de l’apport de la musique de Jarre, lui emprunte des sons pour son film “Barnens ö”. Quelques années plus tard, en 1981, c’est au tour du méga-doué Peter Weir d’utiliser les titres d’ « Oxygène » pour son sublime film “Gallipoli”. C’est l’un des premiers films de l’un des plus célèbres acteurs hollywoodiens : Mel Gibson lui-même !

Décidément, les 3èmes et 4èmes albums de Jean-Michel JARRE lui attirent toutes les sympathies cinématographiques !

Les décennies passent, et les réalisateurs s’arrachent toujours le travail du génie de la musique. Si trop de films empruntent ses sons pour pouvoir tous les mettre en lumière, nous pouvons tout de même en citer quelques-uns :

  • “Dangereuse sous tous rapports” de Jonathan Demme (le réalisateur du « Silence des agneaux ») en 1986,
  • “Palawan, le dernier refuge“, documentaire de Jacques-Yves Cousteau en 1991,
  • “L’héroïne de Gdansk” de Volker Schlöndorff en 2006…

et bien d’autres encore…

 

À noter qu’à l’occasion du cinquantième anniversaire de la sortie de son premier 45 tours, « La Cage » en 1971, Melody lui dédie la soirée du mardi 27 avril.

  • « Du côté de chez Fred » à 20h40
  • « Poursuite Jean-Michel Jarre » à 21h45

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody