Jean-Pierre Morgand (Les Avions) évoque "Stars 80" dans "L'homme qui passe après le canard"

Par Thierry Cadet
Le 5 juillet 2018
2 mins

« La nuit est chaude, elle est sauvage, la nuit est belle, pour ses otages… » personne n’a oublié ce désormais classique des années 80. Un tube du groupe LES AVIONS qui pointera 16ème au Top 50 en 1986. Jean-Pierre MORGAND (par ailleurs sur la tournée « Stars 80 » avec le tube de son feu-groupe) dévoile actuellement un nouvel opus solo « L’homme qui passe après le canard« , sept ans après son prédécesseur « Le bleu du ciel » paru en 2011 — si l’on exclu un disque de reprises paru en 2014 (« Reprises & covers » avec Elise GAMET). Pourquoi ce titre énigmatique ? Parce que lors de la tournée « Stars 80« , le chanteur des AVIONS défendait « Nuit sauvage » juste après un tableau évoquant « La danse des canards » de J.-J. LIONEL.

LES AVIONS était un groupe français de pop/rock formé en 1980 à Paris par Jean-Pierre MORGAND, Jean NAKACHE et Jérôme LAMBERT. Le claviériste Sylvain PAUCHARD a également beaucoup contribué aux albums des AVIONS pour les arrangements et les programmations. C’est à la sortie de leur second opus « Fanfare« , porté par le tube « Nuit sauvage » puis par son follow-up « Tombe la neige« , que les quatre comparses rencontrent le grand public. Ils proposent alors des compositions bien travaillées, objet d’une production quelque peu atypique dans les années 80. En effet, une multitude d’instruments est utilisée, qui permet au groupe de se trouver une identité sonore se rapprochant effectivement d’une fanfare, et pouvant aussi se prévaloir d’une tendance psychédélique. Le groupe s’est dissout en 1997 après un dernier concert à Saint-Pétersbourg, à l’occasion du festival « Nuits Blanches ».

Par Thierry Cadet