Julie PIÉTRI annule un concert à Faremoutiers, pas satisfaite de ses essais micros

Julie PIÉTRI annule un concert à Faremoutiers, pas satisfaite de ses essais micros

Le 3 février dernier, plus de 200 personnes s’étaient déplacées pour assister au concert de Julie PIÉTRI, à Faremoutiers, en Île-de-France. Pour autant, le concert a été subitement annulé à la dernière minute. Selon “Le Parisien”, la chanteuse n’était pas satisfaite de ses essais micros. “Là, il y a eu un gros souci : le son saturait, pour elle et pour ses deux choristes. Avec son régisseur, nous avons essayé plusieurs solutions. Mais il a fallu se rendre à l’évidence : elle ne pouvait pas chanter, à moins de faire un concert de moindre qualité” explique Sonia HABAY, la présidente de Faremoutiers Animations, l’association organisatrice de l’événement. “Je n’incrimine pas Julie. Je la comprends. C’est la première fois qu’on recevait une artiste pro. Contrairement à ce qu’on pensait, notre matériel ne convenait pas” poursuit-elle. Un malheureux évènement qui intervient cela dit trois mois seulement après l’annulation du concert “Stars des années 80“, en octobre dernier (voir sur ce lien).

C’est l’association à l’origine de ce concert dans une salle socio-culturelle du village qui va en faire les frais. Chaque place était vendue à 15€, soit une perte sèche de plus de 10 000€, comprenant le remboursement des billets estimé à 3 000€ de billetterie et le cachet de l’artiste, atteignant plus de 6 000€. “Certains comprenaient, d’autres étaient mécontents. Un petit groupe de fans était même venu de Marseille et la dame s’était fait voler sa carte bancaire dans le train” déplore Sonia HABAY.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

La guerre est déclarée entre Thomas LANGMANN, le producteur des deux films “Stars 80” (dont le second volet est sorti sans succès l’année dernière), et Olivier KAEFER, le co-créateur de la tournée “RFM Party 80” (avec Hugues GENTELET), qui aura inspiré la suite – soit “Stars 80” et sa déclinaison cinématographique. Le 6 décembre dernier, jour de la sortie du film, Olivier KAEFER était au tribunal de grande instance de Paris face au producteur du film, Thomas LANGMANN. Et Julie PIÉTRI de déclarer : “La phrase le ridicule ne tue pas correspond bien à ce monsieur pathétique. C’est le regard du perdant” (voir sur ce lien).

Par Damien Louvetys

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.