Le rital de Claude Barzotti : une chanson sur l'intégration ?

Par Gilles Farina-Vallé
Le 27 juin 2023
3 mins

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris la disparition de Claude Barzotti, qui nous a quittés à l’aube de ses 70 ans. Pour lui rendre hommage, Melody TV vous propose de revenir sur son plus grand succès. Un titre qui est devenu au fil du temps un hymne aux millions d’immigrés italiens francophones : « Le Rital ».

Une intégration difficile

Pendant près d’un siècle, de 1860 à 1960, de nombreux Italiens ont émigré en France pour des raisons économiques. En effet, l’instabilité politique et la crise économique ont poussé les Italiens à quitter leur pays à la recherche de travail. Au fil des vagues migratoires, les Italiens ont progressivement été acceptés par les Français, malgré des périodes d’intégration difficiles. Il est important de noter que le terme « Rital » a été largement utilisé de manière péjorative pour rejeter les « rapatriés italiens » : Ri-tals.

De cette discrimination, Claude Barzotti se souvenait de quelques « castagnes » à l’école. Pourtant, sa célèbre chanson tire son origine d’un surnom donné par un producteur. En effet, ce dernier avait pour habitude, de manière bienveillante, de surnommer le jeune chanteur d’origine italienne par le fameux « rital ». Il n’en fallait pas plus à ce grand artiste pour créer le tube que l’on connaît aujourd’hui…

De l’insulte à l’éloge

Nous sommes en 1983 lorsque sort « Le Rital » de Claude Barzotti. Cette chanson, écrite par Anne-Marie Gaspard, est un éloge aux immigrés et aux fils d’immigrés italiens venus travailler en France ou, dans le cas du chanteur, en Belgique. S’inspirant du modèle de la chanson « Un Portugais » de Linda de Suza, le terme péjoratif « rital » devient le point de départ de ce tube.

En effet, au fil de la chanson, Claude Barzotti nous offre un magnifique portrait du mode de vie, des habitudes et de la fierté d’un jeune italien qui s’est intégré à son nouveau pays. En effet, malgré une intégration réussie, les racines italiennes perdurent… avec fierté !

Je suis rital et je le reste
Et dans le verbe et dans le geste
Vos saisons sont devenues miennes
Mais ma musique est italienne
Je suis rital dans mes colères
Dans mes douceurs et mes prières
J’ai la mémoire de mon espèce
Je suis rital et je le reste

Ainsi, cette chanson est devenue le plus grand succès de Claude Barzotti et continuera sans aucun doute de raisonner dans le cœurs des quatre millions de français ayant une origine italienne.

Toute l’équipe de Melody adresse ses pensées à Claude Barzotti et à ses proches.

Retrouvez-le dans des émissions jamais revues sur notre plateforme de streaming : my.melody.tv