L'histoire incroyable de Je ne suis pas un héros

Par Gilles Farina-Vallé
Le 6 avril 2023
4 mins

Je ne suis pas un héros ! Voilà un titre qui raisonne dans la tête de millions de Français depuis 40 ans. Pourtant, l’histoire de cette chanson révèle toute la force d’une grande chanson. Malgré une star récalcitrante, une industrie du disque impardonnable et une disparition tragique, Je ne suis pas un héros deviendra un des standards de la chanson française. Retour sur cette merveilleuse chanson de Daniel Balavoine.

Un titre sur mesure

Nous sommes en 1980 lorsque Daniel Balavoine écrit et compose Je ne suis pas un héros. L’artiste est alors en pleine ascension après son la sortie du Chanteur et sa participation à la comédie de Michel Berger Starmania. Le public ne se trompe jamais et Balavoine devient rapidement l’un des artistes les plus populaires de sa génération.

En juin 1980, lorsque sort ce titre sur la face cachée et la simplicité d’une star, il colle parfaitement à Daniel Balavoine. Pourtant, ce titre a été écrit aux mesures de la plus grande star française. Un artiste de tous les superlatifs : Johnny Hallyday.

En effet, Johnny a souvent été décrit comme un homme simple, gentil et généreux dans la vie de tous les jours. Il n’y a qu’à regarder cet extrait de l’INA ou l’idole des jeunes demande à un journaliste si il l’aime… Ainsi, fier de sa chanson, Balavoine propose à Johnny Je ne suis pas un héros. Mais le rockeur n’ai pas certain du potentiel du titre. Pour lui, il n’a rien de plus que les autres titres d’un album…

Je ne suis pas un héros deviendra donc une chanson d’album. Or, il faut savoir que bien souvent les chansons d’album sont faites pour remplir un 33T et porter la ou les chansons principales. Souvent considérées comme des pouponnières à grandes chansons, les titres d’album ne connaissent pas réellement le succès.

Cela se vérifiera avec Je ne suis pas un héros qui ne sortira pas en single…

La renaissance

Convaincu de la puissance de cette chanson, Daniel Balavoine décide d’enregistrer lui-même une version de Je ne suis pas un héros. Une version où le chanteur interprète son texte comme il l’avait imaginé pour Johnny Hallyday.

Comme nous le savons tous, la magie a opéré et le titre est devenu un immense succès et devient un incontournable de son répertoire.

Même les soirs de drame
Il faut trouver la flamme qu’il faut
Pour toucher les femmes
Qui me tendent les mains
Qui me crient qu’elles m’aiment
Et dont je ne sais rien

Mais le destin de cette chanson n’était pourtant pas terminé…

En effet, en janvier 1986, Daniel Balavoine décède à l’âge de 33 ans d’un accident l’hélicoptère. La France est sous le choc… Quelques années après, Johnny décide de reprendre le titre de son ami sur scène. Dans la chaleur de Bercy en 1990, le rockeur reprend magistralement Je ne suis pas un héros. La boucle est bouclée…

Pour retrouver Daniel Balavoine et Johnny Hallyday dans des émissions jamais revues, rendez-vous sur notre plateforme de streaming : my.melody.tv