Linda DE SUZA : "Je ne suis pas une p... !"

Par Thierry Cadet
Le 30 novembre 2015
3 mins

A 67 ans, c'est non seulement un retour en librairies qu'opère Linda DE SUZA – avec sa biographie dans laquelle elle revient sur son parcours chaotique, son enfance malheureuse au Portugal, battue par son père et abandonnée par sa mère, puis son arrivée en France où elle fait le ménage et "vend son corps" à un homme (voir sur ce lien), mais aussi avec la réédition de "La valise en carton", doublé d'un retour en bacs avec une intégrale CD des chansons allant de 1979 à 1985, chez Warner.

L'occasion pour la chanteuse de revenir sur le passage de son livre qui a mis le feu aux poudres, un chapitre intitulé "J'ai vendu mon corps" : "Je ne suis pas une pute ! Parce que j'ai eu quelqu'un qui m'a appelé pour une émission de télévision : "On fait une émission de télévision sur la prostitution". J'ai dit : "Dis donc ! J'y connais rien". Moi j'ai eu la sagesse et la dignité de dire, j'avais 21 ans, 22 ans : "Voilà c'est le besoin, mais le Bon Dieu m'a rappelé à l'ordre". Stop ! Au suivant !" confie-t-elle en larmes à nos confrères de "Télé Loisirs". "J'ai une image, très très vague dans ma tête. Seigneur, pardonnez-moi… Je vois un portail vert clair, je vois une femme qui me dépose, qui sonne la cloche et qui part en courant. C'est pour ça que ce livre-là, "Des larmes d'argent", est important. Parce que grâce à vous tous, et avec mon âge je n'ai plus honte, j'ai 67 ans, bientôt 68".

Par ailleurs, Linda DE SUZA sera l'invitée d'honneur de Michel DRUCKER dans "Vivement dimanche", le 6 décembre prochain sur France 2. L'interprète de "Tiroli Tirola" devrait également participer à la prochaine tournée "Age Tendre" à l'occasion de son 10ème anniversaire (voir sur ce lien).

Thierry Cadet