Marcel et son orchestre entrent 15ème des meilleures ventes d'albums en France

Marcel et son orchestre entrent 15ème des meilleures ventes d'albums en France

Serait-ce une résurrection pour ce groupe boulonnais ? Pas si sûr. Car même si le dernier album de MARCEL ET SON ORCHESTRE entre 15ème des meilleures ventes de disques en France cette semaine, les membres de la formation (séparée en 2012), n’entendent pas remettre le couvert pour autant : “Ce n’est plus notre métier, ce n’est plus notre activité principale et on a plus envie que ce le soit. On ne s’est pas quitté fâchés. Il y avait simplement une grosse fatigue. Pendant 20 ans, on était 200 jours par an sur la route. Donc il y a eu une usure à un moment. Et comme on ne fait pas les choses à moitié, on s’est dit qu’on arrêtait les conneries” confie-t-il au site actu.fr. “Hits, hits, hits, hourra !!!” est en réalité une compilation de vingt-six classiques du groupe, revisités, et agrémentés de vingt-deux inédits. Un disque financé sur le site participatif Ulule, grâce à la générosité de 1 152 contributeurs, pour un total de près de 56 000 euros.

Des Eurockéennes aux Vieilles Charrues, en passant par les Victoires de la Musique, MARCEL ET SON ORCHESTRE ont forcément dû résonner jusqu’à vos oreilles, en trente-trois ans d’existence. Une aventure qui se poursuivra sur une vingtaine de dates d’ici juin prochain — le groupe posera notamment ses valises sur la scène de l’Olympia, le 22 février 2020. “On a senti qu’il y avait une attente ! Fin août 2017, on met en vente les places pour le Grand Sud et les 4 000 tickets ont été vendus en deux heures, avec 6 000 demandes non satisfaites. On était étonnés, donc finalement on a fait trois concerts. On s’est aperçu qu’on en avait encore sous le pied, toujours la même niaque. Mais Marcel, ce n’est plus notre activité principale“.

Par Thierry Cadet

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.