MECANO : la chanteuse Ana TORROJA condamnée pour fraude fiscale

Par Thierry Cadet
Le 11 avril 2014
2 mins
Ana TORROJA, la chanteuse du groupe espagnol MECANO, aux deux tubes mondiaux durant les années 90 ("Une femme avec une femme" et "Hijo de la luna") a été condamnée pour fraude fiscale mercredi à Palma de Majorque. Elle devra verser un total de 1,4 million d'euros. Un accord entre la défense, le parquet anti-corruption et le procureur général de l'Etat, lui aurait permis d'échapper à une peine de prison convertie en amende (477 846, 82 euros, soit 60% des sommes occultées au fisc).
 
Ana TORROJA a été condamnée pour avoir détourné un total de 796 411, 38 (répartis sur les années 2003, 2006 et 2007) via des sociétés basées dans les Antilles néerlandaises, aux Pays-Bas, au Panama et en Espagne. C'est la seule façon de tourner la page et de continuer ma vie a-t-elle déclaré aux journalistes présents.
 
MECANO a produit au total sept albums, avant que la voix de la formation Ana TORROJA, n'entame une carrière solo, notamment sous la houlette de Patrick BRUEL (la chanteuse enregistrera même sa version de "Qui a le droit ?" en duo avec son créateur). En 2006, une album reprenant des titre de MECANO, deviendra disque de platine en Espagne et disque d'or au Mexique. 

 Thierry Cadet