Michel Fugain est en tournée avec "La causerie musicale"

Michel Fugain est en tournée avec "La causerie musicale"

Dans "La causerie musicale", jouée d'abord à Paris au Théâtre de l'Atelier, Michel FUGAIN est accompagné d’un guitariste, d'un claviériste, d'un multi-instrumentiste et d'une choriste. Il chante les extraits d’une trentaine de chansons, des grands succès et d’autres moins connues, leur rendant hommage avec les portraits des auteurs qui ont jalonné sa carrière, de "La fête" à "Forteresse", en passant par "Les cerises de monsieur Clément", "Bravo monsieur le monde", "Tous les acadiens", "La bête immonde" ou "Fais comme l'oiseau". "1 000 fois j'ai entendu : vous faites d'abord la musique ou les paroles ? Qu'est-ce qui vous a inspiré cette chanson ? Comment ça vous vient ? C'est un métier ou un passe-temps ? Un hobbie ?... Autant de questions qui prouvent la fascination qu'éprouvent les gens qui aiment les chansons, qu'elles soient populaires, engagées ou plus intimes pour cet "art immédiat" et ses mystères. J'ai donc imaginé ces "Causeries musicales" comme des rencontres conviviales, divertissantes et interactives, illustrées par des chansons, des anecdotes et des réflexions plus profondes car les chansons sont aussi et toujours des marqueurs précis d'une époque et d'une société. Soyez les bienvenus. On en saura plus sur nous-mêmes à la fin de la soirée" explique Michel FUGAIN.

Un spectacle actuellement en tournée au Québec — qui se jouera aussi à Tel-Aviv en Israël, cet été, avant de revenir en France à la rentrée, que l'artiste souhaitait à la base voir mis en scène par Claude LELOUCH (voir sur ce lien).

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Un an après la sortie de l'album "Chante la vie chante" (son répertoire revisité par la jeune génération), on a le sentiment que Michel FUGAIN corporate, a fait bonne figure en promo, pour les besoins du label Smart chez Sony, qui produisait ce disque. Dans un entretien accordé à nos confrères de "La Provence", le chanteur se lâche, dézinguant en roue libre le disque. "C'était calamiteux ! Je n'y suis pour rien. Ils auraient dû écouter les arrangements d'origine. J'y ai participé gentiment mais il a fallu que je fasse l'intro d'"Attention mesdames et messieurs" car aucun n'était foutu de le faire. Je ne suis pas aigri. Ce métier m'a rendu le plus heureux du monde. Mais on a le droit d'exiger des générations futures que leur devoir c'est de faire des choses pour les autres. Ils se regardent tous le nombril. Mais ça ne nous intéresse pas. Ils parlent d'eux mais ça tient dix minutes, ça ! Les gens doivent se retrouver en eux. Ce n'est pas dans les médias ou les pages people que ça se passe. Je les invite à faire parler le musicien. Car on se fait chier comme des rats morts. Je pense qu'on devrait sacrifier une ou deux générations qui ne serviront à rien. Les jeunes sont pollués par la high-tech, qui ne disent que des conneries sur Facebook... Eux, ils sont perdus" (voir sur ce lien).

Par Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.