Michel Pruvot de retour avec son accordéon sur un 185ème album : "Le p'tit bal à la française"

Par damien_louvetys
Le 11 octobre 2019
4 mins

En véritable légende de l’accordéon populaire — ses plus de 50 ans de carrière peuvent se résumer en quelques chiffres : près de 10 000 bals animés, plus de 6 millions de km, il a fait danser avec ses vingt-cinq accordéons plus de 8 millions de personnes, connaissant parfaitement son public, ses goûts pour la danse et les belles chansons françaises. Michel PRUVOT dévoile en cette rentrée 2019, son nouvel et… 185ème album « Le p’tit bal à la française » (quelques mois seulement après son prédécesseur « Michel Pruvot chante ses plus belles chansons d’amour » composé de compositions originales à la guitare). Du tango au madison, de la valse à la bachata, en passant par le paso ou la tarentelle, tous les styles y sont représentés, à l’accordéon, par « Le roi de l’ambiance » !

Par ailleurs, l’émission « Sur un air d’accordéon » présentée par Michel PRUVOT, et diffusée tous les jours à 14h00 sur la chaîne Wéo, passe de 30 minutes à 1h00, pour deux émissions consécutives, avec accordéonistes, chanteuses et chanteurs.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Originaire du Nord-Pas-de-Calais, l’accordéoniste Michel PRUVOT a raccroché l’accordéon le temps d’un album pour la guitare électrique, en 2014, en s’associant à son ami Jean RÉVEILLON — ancien dirigeant de France Télévisions, sur un album intitulé « Oh toi l’amour de ma vie« . Un disque d’adaptations françaises du groupe DIE AMIGOS, la musique folklorique allemande. « Moi je voyageais pour l’Eurovision à l’époque, et Michel faisait des galas en Autriche où il a vu un jour un duo de notre âge ; et il s’est dit : « Oh ce serait bien… 4 000 personnes dans une salle, la folie absolue ! ». Chaque fois qu’ils chantent ils ont un public absolument très dense, ravi etc. Et moi j’ai trouvé le CD durant cette même semaine à Francfort. On s’est dit : « Oui c’est eux, on va les adapter » parce que leurs mélodies nous plaisent beaucoup » déclare Jean RÉVEILLON à Jean-Pierre PASQUALINI, sur le plateau de Melody (voir vidéo ci-dessous).

« Moi quand j’ai vu ça, c’était la Fête de la Musique en Autriche. Je suis arrivé la veille de mon concert, et l’organisateur m’avait dit : « Venez, ce soir, vous verrez un groupe qui est le meilleur groupe allemand de schlager ». Je suis arrivé là, 4 000 personnes debout, avec les briquets, on se serait cru à un concert de Patrick BRUEL ! Tout le monde chantait, la salle reprenait les refrains, en allemand, et moi ça m’a botté la musique. J’ai dit : « Tiens, cette musique là en France, ça n’existe pas ». On est entré en contact avec eux, et ils nous ont donné l’autorisation d’adapter en français leurs mélodies, ce qu’on a fait sur cet album » surenchérit Michel PRUVOT.