Michèle TORR parie sur Paris

Par Thierry Cadet
Le 4 décembre 2014
3 mins

Michèle TORR réserve à ses fans de nombreuses surprises en 2015 : des concerts parisiens dans quatre salles différentes, tel est le Paris de Michèle TORR comme l'indique ses affiches de spectacle. Le 11 janvier prochain, dans la salle mythique de l’Olympia, le 14 juin au Casino de Paris, le 18 octobre au Trianon et en janvier 2016 au Palais des Congrès. Quatre concerts différents, avec un choix des chansons différent, des tenues de scène différentes et une équipe de musiciens différente sur chaque date. Pour réaliser cela, il faut du travail et c’est pourquoi nous vous donnons rendez vous en 2015 déclare l'interprète de "Emmène-moi danser ce soir". Michèle TORR prévoit un concert supplémentaire le 18 mai prochain à l'Hotel Circus de Las Vegas 

Michèle TORR de son vrai nom Michelle Cléberte TORT est une chanteuse française née le 7 avril 1947 à Pertuis dans le Vaucluse. La petite Michelle sera élevée par une mère passionnée par la chanson. Contaminée elle aussi par la même passion, elle gagnera tous les radios crochets de sa région, en y interprétant notamment des chansons d'Édith PIAF. Puis, durant les années 70, Michèle TORR change peu à peu de registre, s'adapte à l'époque, et chante le romantisme, "Une vague bleue", "Cette fille c'était moi", "Quand un homme a du charme", "J'aime", "La séparation" (traitant du divorce, un thème d'actualité à l'époque), parmi lesquels se cachent aussi ses premiers grands succès, "Je m'appelle Michèle" en 1976, "Une petite française" en 1977, et son plus grand tube en 1978, "Emmène-moi danser ce soir", qui s'écoulera en tout et pour tout, à plus de 3 millions d'exemplaires. Une chanson prenant pour thème l'amertume et la nostalgie au sein d'un couple où il n'y a plus de communication. Michèle TORR a toujours conservé un public qui lui est très fidèle. Elle enchaîne des compilations de ses anciens succès, même si elle réalise moins de nouveaux albums.

Thierry Cadet