M'PASSI chante désormais pour Dieu

Par Thierry Cadet
Le 13 octobre 2016
3 mins

Aux côtés de son cousin PASSI, ÄRSENIK ou NEG' MARRONS, elle a connu le succès à la fin des années 90 avec le collectif BISSO NA BISSO. On n'a pas oublié non plus sa reprise de Jean-Jacques GOLDMAN "Pas toi" (Top 17 en 1997) au sein du trio féminin MELGROOVE – et dans une moindre mesure le hit "Apoca arrive" (Top 41 en 1998). M'PASSI, cette chanteuse et rappeuse franco-congolaise, lance ensuite sa carrière solo à la fin des années 2000, publiant son premier album "D'où je viens".

Aujourd'hui, la chanteuse annonce un tournant dans sa carrière. "Suite à ma rencontre avec mon Seigneur et Sauveur Jésus Christ et au grand bouleversement dans ma vie spirituelle, j'ai décidé depuis de me mettre au service de mon Dieu et donc d'utiliser ce don qu'il m'a fait pour la gloire de son nom. Voilà ce à quoi j'aspire aujourd'hui. Mes futures réalisations iront donc dans ce sens. Non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu qui sonde nos cœurs" confie-t-elle. Le premier single issu de son nouvel album "Dieu m'a appelée" s'intitule "Non".

M'PASSI, de son patronyme Mpassi BAMANGA lance sa carrière musicale en 1994, à la rencontre de Sacha, le fils du chanteur congolais Pamelo MOUNKA, avec qui elle réalise ses débuts sur scène. Elle forme par la suite, avec sa sœur Deidi, le groupe APOCA qui deviendra par la suite MELGROOVE, lorsqu'un troisième membre, Ndee, les rejoindra. En 1998, M’PASSI participe à l’aventure de BISSO NA BISSO, avec lequel elle remporte un double disque d’or.

BISSO NA BISSO réalise alors une grande tournée dans toute l’Afrique à l'occasion d’une campagne de sensibilisation contre le SIDA et lui vaut de rencontrer Michael JACKSON et Nelson MANDELA. De nombreux tubes seront issus des deux albums du collectif congolais : "Bisso na bisso" (Top 4 en 1999), "Tata Nzambé" (Top 27 en 1999) ou "Show ce soir" (Top 3 en 2009).

Thierry Cadet