Nino BALIARDO : le co-fondateur des GIPSY KINGS part en tournée mondiale

Par Thierry Cadet
Le 3 juillet 2015
3 mins

Il est l'un des co-fondateurs des célèbres GIPSY KINGS, créés en 1978. Nino BALIARDO a décidé de partir avec THE GIPSY, en tournée mondiale sur 2015 et 2016. Des concerts au sein desquels il reprendra bien sûr les célèbres "Bamboleo", "Djobi Djoba", "Baila me", "Volare" ou "Soy". Nino BALIARDO est assurément l'un des derniers grands spécialistes du Cante Jondo. Ce chant profond, style très primitif et dramatique du chant flamenco andalou nécessitant une profonde sensibilité et de grandes capacités expressives. Il est aussi déterminé à poursuivre la tradition de la Rumba Catalane introduite et imposée par son père dans l’ensemble du monde gitan français de Perpignan à Arles. "Nino BALIARDO est le membre le plus créatif du groupe" selon Chico BOUCHIKHI, ancien membre des GIPSY KINGS et fondateur de CHICO AND THE GYPSIES, qui a coécrit leur plus gros tube à ce jour "Bamboleo". "Il a beaucoup d'idées et une grande imagination. Il avait l'habitude d'aller à l'école avec sa guitare". Comme tous les autres membres du groupe, Nino BALIARDO ne lit pas et n'écrit pas de musique. Comme plus récemment Kendji GIRAC, ils ont tous développé leur style tout au long de leur vie, passée à jouer et à apprendre des générations précédentes ayant contribué au flamenco.

Né le 19 juin 1961, Bruno BALIARDO enregistre pour CBS dès l’âge de 9 ans sous le nom de Nino DE SUERTE, un album qui va particulièrement impressionner Pablo PICASSO. Il se produira alors en première partie des concerts de son oncle Manitas dans des salles telles que l’Olympia à Paris comme sur les plus grandes scènes internationales. Il aura vécu de l’intérieur et comme acteur principal, l’aventure du renouveau populaire de la musique gitane. Puis, il fonde en 1978, en compagnie de son cousin Nicolas REYES, les GIPSY KINGS. Il offrira au groupe ses premiers grands succès planétaires dont le fameux "Djobi Djoba" avant de quitter sans amertume une formation qui s’écartait progressivement de ses préoccupations artistiques et de ses critères d’exigence (voir sur ce lien). En 2001, Nino BALIARDO dévoile son premier album solo, "Essences". Depuis quelques années, il se produit avec le groupe THE GIPSY DYNASTY.

Thierry Cadet