Patrick BRUEL veut désacraliser BARBARA

Patrick BRUEL veut désacraliser BARBARA

Alors que les critiques pleuvent, bonnes ou mauvaises, sur son album de reprises de BARBARA "Très souvent, je pense à vous...", Patrick BRUEL y répond lors d'une interview donnée à nos confrères de "TV Mag". "J'ai beaucoup de mal à envisager d'entendre BARBARA chantée par quelqu'un d'autre. Mais le principe d'une œuvre, c'est de pouvoir être interprétée par d'autres artistes, que ce soit une pièce de théâtre ou un morceau de musique. Je serais très content de faire connaître BARBARA à ceux chez qui ce nom ne dit rien, notamment chez les jeunes. Si on n'a pas le droit de faire ça, on ne joue plus HAMLET, on ne joue plus LISZT. Et, quand je lis les commentaires positifs sur iTunes, c'est juste fabuleux ! Il faut désacraliser les icônes. Respect ne veut pas dire peur, mais pudeur. J'interprète son oeuvre, pas son interprète" confie-t-il.

A ce jour, 81 800 exemplaires se seraient vendus, en trois semaines d'exploitation. "Très souvent, je pense à vous..." contient une dizaine de reprises de la Dame en noir, parmi lesquelles "Le mal de vivre" (le premier extrait), "L'aigle noir", "Dis, quand reviendras-tu ?", "Nantes", "Ma plus belle histoire d'amour" ou "Vienne", une chanson à laquelle Patrick BRUEL s'était déjà attaquée, c'était en janvier dernier lors de son concert symphonique donné à l'Opéra National de Paris. 

Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.