Quand Philippe Castelli s'essayait à la chanson !

Quand Philippe Castelli s'essayait à la chanson !

Ah j’ai une histoire !” Nous avons tous en mémoire les histoires rocambolesques de Philippe Castelli. Sociétaire des Grosses Têtes, ” Monsieur Castelli” était selon les mots de Philipe Bouvard un comique mou : « Je fus séduit par son regard de chien battu, ses oreilles de cocker, la loupe qu’il arbore sur le crâne en plus de ses lunettes et par son manque de mémoire ; Il faut être très intelligent pour savoir jouer aussi bien les imbéciles ».

En effet, le comédien n’avait qu’à prononcer quelques mots pour rendre hilare la plupart de ses camarades de scène. Mais saviez-vous que Philippe Castelli avait aussi été chanteur ? Melody TV revient sur Zim Boum !

Un tire loufoque

Quelle surprise de redécouvrir cette chanson. Nous sommes en 1981 lorsque Monsieur Castelli sort Zim Boum. Un titre aux paroles loufoque racontant la terrible vie d’un homme… surmené par la gente féminine. En effet, le “pauvre” Castelli se doit d’honorer ses devoirs conjugaux et extra-conjugaux ! Entre sa femme et ses maîtresses, le personnage qu’il incarne doit faire Zim Boum aux femmes qui le sollicite.

Y reste Madame et faut lui faire « zim boum »
La cajoler, lui raconter un tas d’bêtises
Alors que j’suis dans l’état d’un loukoum
Lui faire le coup de la p’tite flûte qui improvise
Sur tous les tons faut lui chanter « miaou »
Jouer les Tarzan, lui faire pousser des vocalises
Etre à la fois Byzance et Katmandou
Y reste Madame et faut lui faire « zim boum »

On en attendait pas moins de la célèbre Grosse Tête qui avait l’habitude de raconter des histoires en dessous de la ceinture… À vrai dire, nous ne savons pas vraiment si le titre a marché, mais qu’importe ! En effet, c’est un réel plaisir de retrouver ce comique dans un 45T loufoque et caractéristique de l’esprit de la bande à Bouvard. Surtout quand Castelli HURLE littéralement qu’il est : ” Un beau mâle”.

Les p’tites bonnes femmes, moi je leur fais « zim boum »
Sans rechigner, voila c’que c’est qu’d’être un beau mâle

Michel Drucker le disait si bien à l’époque : “C’était un tombeur, il séduisait toutes les femmes par sa présence et comme un grand chanteur, le contenu de ses chansons est hautement intellectuel“.

Merci Monsieur Castelli !

Pour retrouver des émissions jamais revues à la télévision, rendez-vous sur notre plateforme de streaming : my.melody.tv

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.