Sophie FAVIER : "La télévision me manque"

Par Thierry Cadet
Le 4 juin 2014
2 mins
Elle est l'une des figures les plus emblématiques de la télévision des années 80, Sophie FAVIER et son délicieux cheveux sur la langue. Découverte par le grand public au sein des COCO GIRLS, avec des tubes tels que "Ce mec est too much" ou "Fais-moi du chachacha", Sophie FAVIER intègre très vite la troupe de Christophe DECHAVANNE dans "Ciel, mon mardi !". La télévision me manque. J'ai exercé ce métier pendant trente ans et j'ai aimé l'adrénaline des plateaux, le travail en équipe reconnaît-elle aujourd'hui à nos confrères du "Parisien". Désormais, je suis très peu sollicitée. Je suis marquée époque DECHAVANNE et, avec la multiplication des chaînes, des jeunes proposent leurs services presque gratuitement. Le métier a changé. Il faut l'accepter mais pas se brader !
 
Sophie FAVIER – qui a par ailleurs décroché en solo la 31ème place du Top 50, en 1997 avec "Il me tape sur les nerfs…" (l'adaptation française du tube de CARRAPICHO "Tic tic tac"), revient aussi sur l'arrêt de l'"Euro Millions" sur TF1, en 2010 ; dont elle présentait le tirage depuis six ans. J'ai appris par la presse que j'étais limogée ! On doit être solide pour vivre cela et j'ai un peu soupé de cette ambiance. A présent, je suis gérante d'une boutique de vêtements à Neuilly-sur-Seine. J'ai réalisé mon rêve de jeune fille ! J'adore la mode. Or il y a peu d'émissions consacrées à ce sujet… A suivre ?

 

Thierry Cadet