Véronique SANSON : "Les années américaines - Le film"

Par Thierry Cadet
Le 6 juin 2016
3 mins

Véronique SANSON – qui a proposé en automne dernier une nouvelle version de son album « Les années américaines« , au format 3 CD Deluxe – le CD 3 comprenant un concert live totalement inédit, enregistré en février 1975 à l’Olympia à Paris ; l’occasion de redécouvrir en live « Cent fois« , « Christopher« , « Bouddha« , « Une nuit sur son épaule« , « Amoureuse« , « Comme je l’imagine« , « Mariavah« , « Le maudit« , « Besoin de personne« , « Alia soûza« , « Dis-lui de revenir » etc, était par ailleurs à cette occasion en concert au Palais des Sports de Paris et en tournée dans toute la France. Une grande tournée de 76 dates à guichets fermés, qui s’est achevée le 9 janvier dans la salle mythique de l’Olympia à Paris. Cette mémorable tournée fait à présent l’objet d’une captation live « Les années américaines – Le film » qui sera en bacs le 10 juin prochain. Les trois inédits ( « Un peu plus de noir« , « Harmonies » et « Tu sais que je t’aime bien« ) ne sont disponibles qu’en téléchargement bonus pour ceux qui commandent le live via la boutique officielle (la version qui sort le 10 juin ne les inclura pas).

Deux heures et demi de live réunissant trois albums, à commencer par « Le maudit« , que Véronique SANSON a produit elle-même et enregistré aux Etats-Unis avec les plus grands musiciens de la pop américaine de l’époque. Ce disque a été un tournant dans sa vie de compositeur et a marqué sa musique autant que sa façon de produire un disque. Le fait de vivre aux Etats-Unis a aussi été central dans son inspiration en tant qu’auteur, et elle a écrit là-bas, où elle a vécu plus de dix ans, plusieurs de ses textes les plus poignants. Les deux opus qui ont suivi, « Vancouver » puis « Hollywood« , ont été composés et construits dans la mouvance de cette inspiration, même si « Vancouver » a été enregistré à Londres, Hollywood ayant été enregistré dans la ville éponyme.

Thierry Cadet